×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Archives

Articles de L'Edition N° 5290 Du Vendredi 8 juin 2018

A La une

Gouvernement: Un nouveau naufrage, l'affaire Daoudi

La campagne de boycott est en train de provoquer un autre naufrage. La présence de Lahcen Daoudi aux côtés d’ouvriers de Centrale Danone lors de leur sit-in, puis sa demande de démission avant-hier, ont en effet fini par déboucher sur une quasi-crise au sein du gouvernement El Othmani. Au-delà de rendre illisibles les orientations du PJD et de la majorité dans cette affaire, celle-ci met en scène l’inquiétante déliquescence de la politique au Maroc... Lire la suite

IDE: Le Maroc récolte le fruit des réformes

Avec l’Egypte, le Maroc figurait en 2017 parmi les destinations africaines les plus attractives pour les investisseurs. Le Royaume a ainsi tous les atouts pour rentabiliser ses investissements. Explications avec James Zhan, Directeur de la Division de l’Investissement et des Entreprises de la Conférence des Nations Unies pour le commerce et développement (Cnuced). Il dirige la préparation du rapport sur l’investissement dans le monde... Lire la suite

Boycott, Stroc Industrie... Le gendarme de la Bourse sort enfin de son silence

A côté de la baisse de régime du Masi, les difficultés de certaines entreprises monopolisent l’attention. Centrale Danone, Oulmès et Stroc Industrie sont sous les feux des projecteurs pour diverses raisons. Pour le dernier cité, la situation est un plus critique puisque l’entreprise a sollicité un plan de sauvegarde. Au stade actuel, le gendarme de la Bourse ne juge pas nécessaire d’intervenir puisque l’issue de la procédure est encore incertaine. L’autorité du marché rappelle que les difficultés de Stroc Industrie sont de notoriété publique. Autrement dit, les investisseurs agissent en connaissance de cause. Lire la suite

Editorial

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc