Economie

Marhaba 2018 sur les rails

Par Mohamed CHAOUI | Edition N°:5290 Le 08/06/2018 | Partager
Lancée le 5 juin, l’opération d’accueil des MRE s’achève le 15 septembre
Un plan de flotte assuré par 9 compagnies et 24 bateaux
TangerMed canalise 65% du volume des passagers

A l’approche de Aid Al Fitr, les véhicules des Marocains installés à l’étranger vont de plus en plus apparaître sur les routes du Royaume. Ils rentrent au pays pour passer cette fête religieuse en famille. Mais le plus gros de la communauté ne commencera à arriver qu’à partir de fin juin et début juillet. Plus de 2,2 millions de MRE sont rentrés au Maroc au cours de l’été de 2017.

Pour accueillir cette population, la machine de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, en collaboration avec le ministère en charge des MRE et de la Migration, est déjà mise en branle. Elle a déployé tout le dispositif logistique et les moyens techniques et humains pour l’accueil des MRE.

Ainsi, plus de 1.000 personnes, composées de médecins, infirmières, assistantes sociales, et des volontaires sont mobilisées dans les différents points de transit, selon les données du ministère. La Fondation est rodée à cette opération et s’est préparée à faire face à tout imprévu.

Le ministère et la Fondation ont mis un accent particulier sur le transport maritime qui constitue l’axe central du voyage des MRE. Ainsi, il représente près de 44% des flux transitant par les ports du Royaume. Pour le transit 2018, les principales dispositions prises concernent essentiellement la mise en place d’un plan de flotte qui sera assuré par 9 compagnies maritimes.

Celles-ci exploitent au moins 24 navires, de sorte à en mobiliser d’autres lors des périodes de grande affluence. Ce plan de flotte assurera une capacité journalière globale de 40.000 passagers et 11.000 véhicules. De même, un cahier des charges par ligne maritime sera adopté cette année, afin d’assurer la régularité et le respect des engagements pris par les compagnies, souligne un responsable du ministère en charge des MRE et des Affaires de la migration.

Au niveau du port de TangerMed qui supporte à lui seul 65% du volume des passagers empruntant la voie maritime, plusieurs dispositions ont été prises, notamment la mise à disposition de 10 navires sur la ligne TangerMed – Algésiras, le traitement spécifique des autocars par l’autorité portuaire, à travers l’enregistrement, la réservation et la distribution des cartes d’embarquement au niveau de la gare maritime TangerMed.

A cela s’ajoutent le renforcement de la signalisation et la mise en place d’un système de sonorisation complémentaire du port et l’instauration d’un mode de gestion des files d’attente à bord des navires. Tout cela a nécessité la mobilisation d’une enveloppe financière de 65 millions de DH, destinées à l’aménagement des espaces, à l’amélioration de l’affichage et à la maintenance des équipements et des installations techniques.

Le transport aérien n’est pas en reste. En effet, l’opération Marhaba 2018 est marquée par le renouvellement de la convention de partenariat entre la RAM et le ministère en charge des MRE. Ainsi, la compagnie nationale va renforcer la fréquence de ses vols et sa capacité de transport, à travers l’ouverture de nouvelles lignes  et la consolidation d’anciennes par des vols supplémentaires.

Logistique en place

La Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en place une application mobile (Marhaba) et un site web dédié (www.marhaba.fm5.ma). Ce sont autant d’outils de communication destinés à renseigner les MRE sur les formalités et les procédures de transit, les services dédiés, les conseils pour mieux préparer les voyages,… Parallèlement à cette opération technologique, elle a réactivé les 20 espaces aménagés au Maroc et à l’étranger pour accompagner l’intensité du trafic aérien et maritime enregistré régulièrement durant la période estivale. Il s’agit des aires de repos à Taourirt, Tazaghine et Jebha ainsi que les sites d’accueil des ports de TangerMed, Tanger-ville, Nador, Al Hoceïma, Bab Sebta, Bab Mellilia et les aéroports de Casablanca, Oujda, Agadir, Fès et Marrakech. A l’étranger, les sites d’accueil Marhaba sont situés au niveau des ports européens d’Alméria, Algérias et Motril en Espagne, Sète en France et Gênes en Italie.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc