×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

TVM : Un professionnel aux commandes de l'information

Par L'Economiste | Edition N°:1731 Le 23/03/2004 | Partager

. Ali Bouzerda est depuis hier le nouveau directeur de l'information de la TVM. Pour lui, «le travail est la seule valeur qui compte» Un vent de changement souffle sur la première chaîne de télévision. Le journaliste Ali Bouzerda vient d'être nommé à la tête de la direction de l'information. Il remplace Mohamed El Moueddene. La passation du pouvoir a eu lieu hier au siège de la TVM à Rabat. D'emblée, Bouzerda annonce la couleur: “Une hirondelle ne fait pas le printemps. J'ai besoin du soutien de tout le monde, à l'intérieur et à l'extérieur de la chaîne”. Son ambition est de hisser la TVM parmi les télévisions qui comptent. “Ma mission est d'aider à faire de la TVM la véritable première chaîne d'information au Maroc”, confie-t-il. Il n'a pas encore dévoilé le contenu de sa feuille de route. Mais une chose est sûre, il saura remettre la rédaction au travail de sorte que cette télévision devienne une source d'information au lieu de continuer à consommer des nouvelles qui viennent d'ailleurs. Il a un atout considérable: sa parfaite connaissance des arcanes de la boîte de l'intérieur pour y avoir passé une dizaine d'années en tant que chef d'édition du journal télévisé. Il avait claqué la porte en présentant sa démission. Et il atterrit à l'agence Reuters de Rabat où il y restera une douzaine d'années. L'obstination à mériter la confiance d'un employeur exigeant en termes de compétences et de qualité forcent le respect de ses collègues et des confrères. Aujourd'hui, il revient vers la dame de la rue El Brihi par la grande porte, avec un système de valeur basé sur la qualité, le sérieux et la transparence. Pour lui, le travail est la seule valeur qui compte. Le syndicat national de la presse marocaine souhaite que “Dieu lui vienne en aide pour briser les résistances qui existent dans cette chaîne”. Il est incontestable que sa nomination répond à une volonté politique de moderniser cette chaîne. Cela n'a rien à voir avec les deux tentatives de réforme qui avaient échoué. Cette fois-ci, tous les moyens sont mobilisés. La transformation de la RTM en société anonyme en est un. Le projet de loi sur l'audiovisuel devra consacrer de nouveaux statuts qui permettront de dégager les moyens financiers pour moderniser la chaîne et rétribuer les journalistes plus confortablement. C'est de cette manière qu'on peut exiger une qualité de travail et un progrès constant, dit-il. M. C.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc