×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Tétouan: Plus de 400 maisons menaçent ruine dans la médina

Par L'Economiste | Edition N°:1618 Le 08/10/2003 | Partager

. La ville est handicapée par le poids de la croissance démographique. Des experts nationaux et internationaux se penchent sur les mesures à prendrePour les visiteurs de Tétouan, la ville abrite beaucoup de sites à visiter et de potentialités à exploiter. Mais la réalité est tout autre. Selon l'Agence urbaine de Tétouan, près de 37% du tissu urbain de la wilaya est constitué d'habitat non réglementaire. Pour une ville de près de 400.000 habitants, c'est un problème majeur qui handicape le développement et ne permet plus de contrôler l'exode rural. Mais ce n'est que l'une des contraintes urbanistiques sur lesquelles se penchent les participants à la rencontre internationale sur l'habitat qui se tient à Tétouan du 5 au 11 octobre. A l'ordre du jour: une réflexion sur les axes du développement stratégique de la ville et de ses pôles urbains satellites dans la perspective du Grand Tétouan. La médina de Tétouan reste une des priorités. D'une superficie de près de 50 ha, ce quartier est habité par près de 50.000 personnes, ce qui en fait l'un des quartiers à forte concentration de la population. Selon une étude de l'Agence urbaine, plus de 400 demeures menaçant ruine ont été recensées. Et vu le rythme de dégradation, les responsables de l'agence n'écartent pas l'éventualité de voir ce nombre augmenter. Parmi ces maisons, se trouvent de véritables bijoux de l'architecture traditionnelle remontant au XIXe siècle. Des merveilles architecturales bâties dans le plus pur style mauresque de l'époque mais qui, faute de ressources, risquent de s'effondrer. Ce n'est pas un hasard si la médina de Tétouan a été proclamée, il y a quelques années, patrimoine de l'humanité par l'Unesco. “Une déclaration qui a été accompagnée par un ensemble de recommandations, mais qui sont restées lettre morte”, affirme Mohamed Benaboud, universitaire et historien de la ville. La médina est en outre l'un des poumons de l'économie de la ville, puisqu'elle regroupe l'essentiel de l'artisanat et une bonne partie du commerce. Des actions ont déjà été entreprises comme le pavage de certaines artères, mais selon des ONG, il s'agit de mesures ponctuelles.


Panel d'experts

La rencontre internationale sur l'habitat de Tétouan est organisée par Forum Urbain Maroc, en collaboration avec le Forum international de développement urbain, INTA. Forum Urbain est une association marocaine qui veut apporter son soutien aux collectivités locales. INTA est une ONG internationale dont le siège est à La Haye. Elle regroupe plus de 1.000 experts de 50 nationalités différentes travaillant bénévolement dans le domaine de l'urbanisme. C'est sur demande de la wilaya de Tétouan et des communes que l'INTA a été chargé de mener une étude. A noter que ce groupe d'experts a déjà travaillé sur la vallée du Bouregreg et dans les zones rurales périphériques à Oujda. A Tétouan, ce sont près de 26 experts du Maroc, France, Espagne et Suisse qui mènent une réflexion sur la mise en place d'un plan de développement stratégique pour Tétouan. En plus de visites sur le terrain, ils vont travailler sur la base d'entretiens avec les acteurs locaux au niveau politique, social, économiqu,e… En tout, ce sont plus d'une centaine d'entretiens qui permettront de rédiger un document de synthèse regroupant l'ensemble des recommandations.A. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc