Entreprises

Coca-Cola: D'autres promotions au programme

Par L'Economiste | Edition N°:291 Le 31/07/1997 | Partager

La frénésie «guidomanniènne» continue. Les ventes de Coca-Cola connaissent «une croissance à deux chiffres». Le groupe qui prolonge sa campagne promotionnelle prévoit d'autres actions ponctuelles du même style dans les prochaines années.


IL reste encore 920 motocycles à gagner sur un lot de 5.000. Pour les écouler, Coca-Cola a prolongé sa campagne promotionnelle jusqu'au 15 août. Lancée le 1er mai dernier, l'opération devait être bouclée le 31 juillet. La frénésie «guidomanniènne» (la capsule du guidon rare à trouver) continuera donc jusqu'au 15 août.
Coca-Cola aura ainsi initié la plus grande action de promotion en Afrique et au Moyen-Orient pour une marque de soft-drink (50 millions de DH). Cette mégaopération a permis au groupe d'augmenter ses ventes de manière significative.
«Nous avons réalisé une croissance à deux chiffres», indique sans en dire plus M. Armand R Coursan, marketing-manager de Coca-Cola Export Corporation. D'ailleurs, la compagnie prévoit de poursuivre sa stratégie «pull» pour les prochaines années. Il s'agit d'une stratégie qui invite à investir massivement en publicité-consommateur de manière à développer chez ce dernier une préférence pour la marque, est-il indiqué.
La stratégie d'ensemble mise en place par le groupe au Maroc pour les prochaines années englobe une stratégie de marketing pure et une stratégie commerciale.
Ainsi sont prévues d'autres actions ponctuelles du même genre que celle du «guidon» notamment sur des régions où la consommation est faible.

Contrats d'exclusivité


Côté commercial, outre des études prévues pour une baisse des prix, Coca-Cola Export Corporation va s'atteler à rendre ses produits disponibles dans toutes les régions du Maroc, y compris les zones rurales.
Le groupe veut également couvrir tout le Maroc en réfrigérateurs aux couleurs de Coca-Cola. Aujourd'hui, ce sont plus de 12.000 appareils qui sont installés, soit une couverture de 20%.
Par ailleurs, la compagnie continuera à développer des contrats d'exclusivité avec les fast-foods qui s'installent au Maroc. Il en est ainsi avec Subway et Dominos Pizza (qui ouvriront prochainement leur point de vente à Casablanca) qui s'ajouteront à McDonald's et Pizza Hut. Le contrat avec Pizza Hut est le deuxième que la compagnie signe dans le monde. «C'est aussi la première fois qu'une campagne conjointe Coca-Cola et Pizza hut est lancée», souligne M. Courson(1).
Dans l'immédiat, Coca-Cola Export Corporation lance une campagne médiatique pour Fanta Orange afin de dynamiser le produit à travers trois nouveaux spots. Message à véhiculer: produit destiné aux jeunes. Pour Sprite, c'est un relifting de l'emballage qui a été opéré. Une nouvelle bouteille «contour» à contenances 50 cl et 1,5 litre à déjà été introduite à Marrakech. Elle le sera bientôt dans d'autres régions. Ce relifting sera également accompagné d'une campagne médiatique.

Coca-Cola, qui figure parmi les trois premiers annonceurs marocains, est présente dans le pays depuis 50 ans. Sept concessions composent aujourd'hui son univers au Maroc. Le Nord, qui produit 22% du volume total, est couvert par une usine à Tanger (11%), première concession en Afrique (en 1947) et une autre usine à Oujda (11%). Le reste est réparti sur d'autres sites, notamment Fès et Marrakech. C'est la société des Brasseries du Maroc qui se réserve cependant le plus grand volume (40%).
La supervision et la coordination des activités des concessionnaires sont assurées par The Coca-Cola Export Corporation qui couvre tout le Nord-Ouest africain. Sa part du marché, tous produits confondus, est estimée à plus de 70%.
Coca-Cola, dont les concurrents direct sont «le thé, le café» et indirect «l'eau», a affiché un chiffre d'affaires de 200 millions de DH en 1996. Elle prévoit de l'augmenter de 20 millions en 1997.

Badra BERRISSOULE

(1) Cf L'Economiste n° 282 du jeudi 29 mai 1997.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc