×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Italcementi célèbre la femme architecte

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:4748 Le 11/04/2016 | Partager
    L’Américaine Jennifer Siegal décroche la 4e édition d’ArcVision
    Les nouveaux produits pèsent 8% du chiffre d’affaires

    C’est à l’Américaine Jennifer Siegal qu’est revenu le prix de la 4e édition d’ArcVision, attribué, jeudi 7 avril à Milan, par Italcementi Group. Composé exclusivement de femmes, le jury a été unanime à récompenser l’architecte californienne pour s’être distinguée dans la recherche et l’utilisation de matériaux de récupération pour la construction au moindre coût de logements en préfabriqué destinés aux personnes nécessiteuses et régions défavorisées. L’idée de bâtiments low cost en ces temps de crise et d’échec des politiques de logement aura été un élément décisif dans le choix du jury qui avait la lourde tâche de départager les prétendantes, puisque le prix ArcVision est essentiellement destiné aux femmes architectes. D’autant plus que les candidates font chaque année preuve d’une imagination de plus en plus croissante.
    ArcVision est un prix développé par le groupe Italcementi pour récompenser les femmes architectes qui se démarquent par la réalisation de projets immobiliers ayant un impact social, économique ou environnemental sur les bénéficiaires ou sur une région. Le cru de cette année coïncide avec la tenue de la 21e Triennale qui se tient du 2 avril au 12 septembre à Milano. L’édition ArcVision de 2016 a été marquée par la nomination d’une vingtaine de femmes architectes, représentant une centaine de projets. Ciments du Maroc, filiale marocaine d’Italcementi Group, avait soutenu l’architecte Leila Sqalli, mais elle n’a pas été retenue. Toutefois, le Royaume était toujours représenté par  les Franco-Marocaines Salwa et Selma Mikou, deux architectes basées dans l’Hexagone. Bien que nominées, la chance n’a pas été de leur côté non plus.
    Outre le premier prix, le jury a attribué trois prix d’honneur aux femmes architectes Pat Hanson (Canada), Elisa Valero Ramos (Espagne) et Cazù Zegers (Chili). Cette année, le jury a eu du mal à se mettre d’accord sur la lauréate, tellement les projets des concurrentes étaient d’un niveau approchant. C’est la raison pour laquelle le jury a dû mettre deux jours avant de tomber d’accord sur un verdict.
    Le prix récompense des projets déjà réalisés ou dans une phase d’exécution avancée. Outre une récompense pécuniaire, la distinction consiste en un projet de recherche dans le laboratoire du cimentier à Bergamo. Une infrastructure où 70 ingénieurs et techniciens développent de nouveaux produits dont certains sont encore en phase de test. Les matériaux à base de ciment, et de nouveaux intrants parfois inattendus, sont destinés à être utilisés dans la construction. Cela va du revêtement des sols et des murs, en passant par les façades avec des panneaux diaphanes, sans oublier des carreaux perméables ou encore du mobilier extérieur.

    Un nouveau géant

     Le groupe Italcementi a été absorbé par l’allemand Heidelberg. Les salariés vivent actuellement une situation d’attentisme classique dans toutes les fusions-absorptions. Chacun s’interroge sur son avenir, sa nouvelle affectation... D’autant que le siège de la nouvelle structure sera transféré d’Italie vers l’Allemagne où se trouve le repreneur. Mais une chose est sûre, la nouvelle société sera présente dans une soixantaine de pays, fournira environ 50 millions de m3 de béton et 265 millions de tonnes de ciment pour un chiffre d’affaires d’environ 17 milliards de dollars. Après la fusion, Heidelberg et Ciments du Maroc occuperont la deuxième position après le groupement LafargeHolcim.

    DNES à Milan, Hassan EL ARIF

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc