×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Festival international du film de Marrakech
Oliver Stone, la carte gagnante du festival

Par L'Economiste | Edition N°:1618 Le 08/10/2003 | Partager

. Il maintient son film «Alexandre le Grand» au Maroc avec un budget de 200 millions de dollars. Le Festival de Marrakech lui a rendu hommage Au total, 200 millions de dollars et l'Irlandais Colling Farrell comme acteur principal… C'est ce qui sera misé dans le film qui devrait être parmi les grandes productions de ce siècle. Alexandre le Grand en tournage depuis maintenant 3 semaines au Maroc et dans la région de Marrakech précisément s'annonce vraisemblablement comme une des grandes oeuvres d'Oliver Stone qui est en effet derrière les caméras. Il s'est également chargé de l'écriture du scénario. Stone qui a été décoré par SM le Roi d'un Wissam a marqué le festival du film de Marrakech qui lui a rendu hommage le 6 octobre avec la projection de son film “Comandante”. Et c'est en compagnie de son équipe (acteur et producteur…) que le réalisateur américain fera une grande apparition au Palais Badii et avant à celui des Congrès. Il y a maintenant des mois (cf. www.leconomiste.com) que les préparatifs pour le film Alexandre le Grand ont démarré. Et il faut dire que du côté marocain, aucun effort ne fut épargné. “C'est d'ailleurs une des raisons qui nous a poussé à maintenir le choix du Maroc comme lieu de tournage même après le 16 mai alors que d'autres productions ont été annulées”, tient à préciser Oliver Stone. Et ce n'est pas la ville ocre qui s'en plaindrait. Pour cette grosse production, les figurants se comptent par milliers. Le corps militaire est également de la partie. Alexandre le Grand raconte l'histoire de ce grand roi de la Macédoine (Nord de la Grèce) trois siècles avant J.-C. Ce jeune roi guerrier, d'une carrure d'athlète, a réussi à mater les rébellions des différentes cités grecques et deviendra un conquérant qui étendra son empire des Balkans jusqu'à l'Indus, passant par l'Asie mineure et l'Egypte dont une ville porte d'ailleurs son nom. Stone, réalisateur extraordinairement provocateur avec des films cultes comme (Midnight Express, Scarface, Platoon, JFK…), à la rencontre de la presse au Festival du film, défendra plus sa dernière production «Comandante». Projeté dans la série rétrospective, le réalisateur a donné la parole à un Fidel Castro (30 heures d'entretien). Pour rappel, ce film ne sera pas diffusé aux Etats-Unis et dans plusieurs autres pays. «Aux USA, l'on a souvent taxé ma filmographie d'anti-américaine parce que justement elle représente la mauvaise conscience américaine pour des films comme Platoon ou JFK ou encore Comandante. C'est parce que j'aime l'Amérique que je fais des films pareils et c'est pour cela que j'estime que ce film doit être absolument vu avant de juger», déclare un Stone ému et émouvant.B. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc