×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Des idées pour le tourisme
L’effet libéralisation du ciel

Par L'Economiste | Edition N°:1848 Le 07/09/2004 | Partager

. Elles ont pour nom, Hapag Flug, LTU Airline, First Choice Airways ou encore Atlas Blue. Spécialisées dans les vols charters ou réguliers, les nouvelles compagnies sont làIl n’y a pas de doute, la libéralisation du ciel est effective. Les noms de nouvelles compagnies qui commencent à desservir le Maroc se multiplient. La société allemande Hapag Flug entamera des vols réguliers à partir de Hanovre et de Stuttgart à destination d’Agadir à raison de 3 vols par semaine. Cette fréquence se renforcera à partir de novembre 2005 pour devenir 4 vols et 5 en 2006. Il s’agit de répondre à la demande de la clientèle allemande qui affiche un intérêt particulier pour la capitale du Souss. La compagnie aérienne compte desservir également la très prisée destination Marrakech à travers un vol par semaine de Hanovre et Stuttgard. Outre les vols réguliers, LTU Airline et air Berlin exploiteront, à partir de la même date, des lignes charters entre l’Allemagne, Agadir et Fès. Les compagnies britanniques font aussi partie des nouveaux entrants dans le ciel marocain. First Choice Airways lancera durant les deux prochains mois des vols charters entre Agadir et l’Angleterre. Et la liste est loin d’être exhaustive. Même si le ministère du Transport et de l’Equipement est discret, des discussions sont menées avec d’autres compagnies aériennes. En attendant, les résultats de cette libéralisation, commencent à tomber. Un premier bilan élaboré par ce ministère révèle des résultats très encourageants. Les six premiers mois qui ont suivi la libéralisation ont boosté le trafic aérien. Ainsi, la desserte a connu une amélioration globale de 12% et 69 nouvelles fréquences hebdomadaires ont été enregistrées, dont 64 en vols réguliers et 40 en vol point à point. L’aéroport de Marrakech a enregistré une croissance du nombre global de mouvements d’avions de 8,7% et celui de Fès 47%. Les statistiques montrent que le secteur du tourisme est le grand bénéficiaire de l’ouverture du ciel. Les derniers chiffres de ce département témoignent d’une nette progression du nombre des touristes étrangers. Cette libéralisation intervient en complément d’une stratégie de développement touristique. L’ancienne organisation du secteur ne permettrait pas de réaliser le pari de 10 millions de touristes prévus dans la vision 2010. La nouvelle stratégie confère aux entreprises régulières et charters le droit de programmation de vols sur le Maroc. Ce sont les destinations touristiques qui sont particulièrement concernées.De plus, la prochaine création par la RAM, d’Atlas Blue, compagnie aérienne indépendante spécialisée dans la desserte touristique (prévue pour octobre prochain) donnera un nouveau coup de pouce à la libéralisation du secteur aérien. Ainsi, la séparation des marchés des deux compagnies devrait induire une compétition constructive à travers l’introduction d’effets de concurrence indirecte, notamment sur le marché du travail.


Cap 2010

Selon le ministère de l’Equipement et du Transport, la libéralisation du secteur aérien répond à plusieurs objectifs. Il s’agit, en premier lieu, de hisser le niveau du trafic aérien à 15,6 millions de passagers en 2010, au lieu de 5,6 millions en 2002. Ensuite, les rotations hebdomadaires doivent passer de 591 à 1300 en 2010. Enfin, la RAM compte augmenter la part des vols internationaux directs vers la province, point à point, ne passant pas par le hub de Casablanca, à 60%.Amal BABA ALI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc