×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Tanger: De nouvelles lignes maritimes pour les MRE

Par L'Economiste | Edition N°:1787 Le 10/06/2004 | Partager

. Plus de 2,8 millions de passagers attendus à partir du 15 juin Au total quelque 2,8 millions de Marocains résidents à l’étranger (MRE) transiteront via le territoire espagnol à destination du Maroc durant l’été 2004. A quelques jours du lancement de la campagne Transit, le Maroc et l’Espagne ont convenu, au sein d’une commission mixte chargée des questions des MRE, de mobiliser 8.800 agents de la protection civile et 10.400 médecins et infirmiers dans des conditions optimales de confort et de sécurité.Il a été également convenu de mobiliser 6.200 agents de sécurité espagnols en vue d’assurer la sécurité des Marocains, et 4.200 autres au niveau des frontières communes. 9 ambulances équipées, 3 tonnes de matériel médical et un hélicoptère pour le contrôle du trafic routier seront aussi mobilisés pour la circonstance.La partie marocaine s’est, pour sa part, engagée à mobiliser un effectif suffisant d’agents de la police, de la gendarmerie royale et des forces auxiliaires, tout au long de la période de transit et de retour des MRE. S’agissant du transport maritime des MRE à destination du Maroc, 32 navires, du côté marocain et espagnol, seront réservés à cet effet. Un espace d’accueil de 70 ha sera aménagé au port d’Algésiras et 396 assistants seront mobilisés au service des membres de la communauté marocaine. A noter que l’exécutif espagnol a entériné définitivement la non-participation du port de Tarifa dans cette opération transit. Du côté marocain, il a été décidé d’ouvrir deux lignes liant Tanger au port de Pentras (près de Perpignan, sud de la France) et à Naples (Italie), et de renforcer les infrastructures d’accueil aux ports de Nador (extension des quais et aménagement d’un espace d’accueil de 4 ha) et d’El Hoceïma (réalisation d’un deuxième quai). De même, la ligne maritime Almeria-Al Hoceïma sera renforcée. A noter que cette année, le transit MRE sera entaché par les attentats du 11 mars dernier à Madrid. Les autorités espagnoles ont assuré que même s’il n’y aura pas de mesures exceptionnelles en matière de sécurité, il n’en reste pas moins que «les forces de l’ordre seront en état d’alerte». Ali ABJIOU (avec MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc