×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Industrie du cuir: Les premiers pas de la mise à niveau

Par L'Economiste | Edition N°:1918 Le 16/12/2004 | Partager

. Douze entreprises ont bénéficié du programme de changement intégré (PIC) . Défaillances relevées:mauvaise gestion, manque d’innovation...La Fédération marocaine des industries du cuir met les bouchées doubles pour la mise à niveau de ses entreprises. Les accords de libre-échange signés récemment par le Maroc ne sont pas étrangers à cette course contre la montre. Les professionnels du cuir se prennent donc en main, aidés en cela par le ministère de l’Industrie, du Commerce et de Mise à niveau, l’Agence nationale pour la promotion de la PME (ANPME) et l’organisme allemand GTZ. C’est ainsi qu’un programme de mise à niveau des entreprises du secteur a été mis en place par ces différents intervenants. Douze d’entre elles ont bénéficié, entre avril et décembre 2004, du programme de mise à niveau “Taâhil Al Mokawalat” (TAM) initié par GTZ. Les résultats de cette première tranche ont été présentés mardi 14 décembre à Casablanca. Le programme proposé s’insère dans une démarche préparatrice au déclenchement d’un processus de changement. “C’est une assistance aux dirigeants et aux cadres pour les sensibiliser à l’adoption des outils de gestion nécessaires à leurs unités”, explique Walter Skarka, responsable de Skarka Consulting, le cabinet qui accompagne les différentes sociétés dans le processus de changement. Soulignant que les solutions proposées émanaient toujours du management de chaque entreprise. Gaspillage, mauvaise gestion, déséquilibres financiers, manque d’innovation et d’agressivité vis-à-vis des marchés étrangers… c’est en substance les critiques émises à l’encontre des sociétés participantes à ce programme. “Toutefois, le bilan est principalement positif”, est-il indiqué auprès de Skarka Consukting. Et les résultats changent d’une société à l’autre en raison du degré de volonté à changer, des compétences de l’encadrement et de l’implication des dirigeants et cadres. Les actions de formation interne pour améliorer la qualification de la main-d’œuvre mais aussi la compétence de l’encadrement se trouvent en tête de liste des recommandations émises aux sociétés bénéficiaires du programme. L’analyse des actions d’accompagnement fait ressortir que 35% d’entre elles ont concerné le management, 29% la gestion des processus, 20% les ressources humaines et le reste à l’orientation client. Certains dirigeants ont même formulé le désir de bénéficier d’autres actions, notamment la gestion du système qualité, l’accompagnement à la certification ISO 9001 version 2000 et l’assistance au financement et à la promotion des ventes à l’export. Pour ce dernier point, la Fedic a mis en place une stratégie de développement 2004-2010, dont la première phase sera consacrée au développement d’une politique marketing plus agressive à l’international. La deuxième phase, qui s’étend de 2007 à 2010, sera celle de la consolidation compte tenu de l’évolution effective de la concurrence des marchés. Elle devrait, selon Abdeslam Alaoui El Hassani, président de la Fedic, voir se développer les consortiums d’exportation”.


Quatre facteurs de réussite

Le programme intégré de changement (PIC), initié par Skarka Consulting, permet la réalisation d’un diagnostic pour améliorer quatre facteurs de réussite. Le management qui inclut l’ensemble des techniques de direction, d’organisation et de gestion de l’entreprise; l’orientation client impliquant l’étude des exigences de la clientèle pour y répondre et anticiper ses besoins; un système de GRH prônant l’implication de tous dans un processus participatif. Last but not least, la gestion des processus pour une meilleure efficacité et une forte efficience.Fédoua TOUNASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc