×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Casablanca: Plantation de 4.570 arbres

Par L'Economiste | Edition N°:1918 Le 16/12/2004 | Partager

. L’opération fait partie du programme de plantation d’un million d’arbres à Casablanca. Elle aura des retombées considérables sur l’environnement Quelque 4.570 arbres seront plantés à travers le territoire de la préfecture des arrondissements de Casablanca-Anfa. Cette opération, qui entre dans le cadre de la deuxième phase du programme de plantation d’un million d’arbres dans la capitale économique, a pour objectif de combler le déficit considérable qu’accuse la métropole en la matière. Le coup d’envoi de cette opération a été donné récemment au quartier El Hank, à l’arrondissement d’Anfa, par le gouverneur de la préfecture des arrondissements de Casablanca-Anfa, en présence des élus locaux et de plusieurs associations du secteur. Dans ce site, situé sur l’angle du boulevard Tan Tan et du boulevard Mohamed Ben Abdallah, près de 60 arbres seront plantés. Des paysagistes et des agents qualifiés dans ce domaine se sont mobilisés pour cette opération, à la grande satisfaction de la population locale. Plusieurs autres sites bénéficieront de ce programme de plantation d’arbres au niveau de la préfecture des arrondissements de Casablanca-Anfa. Il s’agit de la plantation de quelque 2.031 arbres au niveau des axes principaux et des pénétrantes. Plus de 720 arbres seront plantés au niveau des axes secondaires. De leurs côtés, les jardins et les grandes places connaîtront la plantation de 367 arbres. Les grands espaces de boisement bénéficieront, quant à eux, de la plantation de 362 arbres et les établissements secondaires de 1.290 arbres. Cette opération, qui a pour objectif l’élargissement de la couverture végétale et l’amélioration de la qualité de l’air, aura des retombées positives sur l’environnement et sur la qualité de vie des Casablancais. Selon des études réalisées dans ce domaine, la capitale économique souffre d’un grand déficit en espaces verts. M. Ak.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc