×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Tanger: Comment transférer le savoir-faire aux entrepreneurs?

Par L'Economiste | Edition N°:2216 Le 17/02/2006 | Partager

. C’est le thème d’une rencontre animée par l’AmappeLes professionnels chargés d’animer le domaine sont nombreux à le reconnaître: les formations qu’ils dispensent arrivent trop peu souvent à placer les bénéficiaires en situation réelle d’entreprenariat. A quoi cela peut-il donc servir de maintenir en l’état un contenu et des méthodes de formation que ceux qui sont censés en profiter jugent la plupart du temps trop théoriques, trop abstraits. Et en tout cas inaptes à leur permettre de mener à bien les différentes opérations nécessaires à la réalisation d’une entreprise, aussi bien que celles qui aident à la faire démarrer? Que l’entreprise dont il s’agit ici soit la petite ou la microentreprise ne change rien à l’affaire. De toute façon, les jeunes candidats à une formation en sortiraient presque aussi démunis, question savoir-faire, qu’en s’y présentant. Pour tenter de limiter ces inconvénients, l’Association marocaine d’appui à la promotion de la petite entreprise (AMAPPE) a réalisé deux guides privilégiant la formation par l’action. Les deux documents, destinés aux professionnels travaillant dans le domaine de la création d’entreprise, ont été présentés le 11 février dernier, à un parterre de chercheurs universitaires, de différentes structures de formation (OFPPT, Fondation BP et Office de développement de la coopération) et d’ONG, au cours du Forum d’information sur le transfert de savoir-faire aux entrepreneurs. Manifestation organisée par cette association en collaboration avec la Fondation barcelonaise CIREM (Centre d’initiative et de recherche en Méditerranée) et l’appui de l’Agence catalane de coopération et de développement. Ces travaux ont permis aussi d’entendre les témoignages très positifs d’une demi-douzaine de conseillers à la micro et à la petite entreprise, qui ont suivi un stage de formation par l’action. La nouveauté de cette expérience a principalement consisté dans l’usage du jeu de rôle du début à la fin de cette expérience de trois jours. De notre correspondant,Nacer OURAMDANE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc