×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Doukkala-Abda: Les accidents de la circulation en baisse

Par L'Economiste | Edition N°:2216 Le 17/02/2006 | Partager

. 80 millions de DH investis pour les infrastructures et la voirie urbaine La direction régionale de l’Equipement (DRE) de Safi organise  du 13 au 19 février, une campagne de sensibilisation contre les risques d’accident de la circulation. Placée sous le thème «Semaine sans accidents», cette opération s’inscrit dans le cadre de la journée nationale de la sécurité routière célébrée le 18 février de chaque année. Ainsi, la DRE de Safi a entrepris des démarches visant à réduire le nombre d’accidents et les pertes humaines. Les statistiques des accidents corporels indiquent, d’ailleurs, une nette tendance à la baisse dans les Doukkala-Abda. Le réseau routier de la région est constitué de 3 routes nationales, 13 régionales et 101 provinciales. Il s’étend sur un linéaire de 3.407 km dont 2.887 revêtus et 520 km à l’état de piste. Cependant, l’état du réseau est estimé mauvais ou très mauvais à hauteur de 40% pour les routes de Safi contre 44% pour El Jadida. L’année dernière, des travaux ont été effectués pour moderniser les infrastructures et la voirie urbaine. Ce qui a nécessité des investissements de l’ordre de 80 millions de DH. La célébration de la journée nationale de la sécurité routière a prévu un programme très riche. Des dépliants ont été distribués aux piétons et automobilistes. Affiches et banderoles ont été placées dans des endroits névralgiques en milieu urbain et rural.  Au programme aussi des rencontres de sensibilisation et d’éducation. Les opérations de sensibilisation sont également entreprises dans les écoles, les gares routières et les aires de stationnement. Des tables rondes sont programmées sur la sécurité routière notamment au menu. Les intervenants insistent particulièrement sur le comportement humain et les règles régissant le code de la route. Les services de police, gendarmerie et protection civile sont par ailleurs fortement impliqués dans cette campagne de mobilisation.En 2005, la région des Doukkala-Abda a enregistré 3.231 accidents de la circulation. Ce qui représente une baisse de 7,34% par rapport à 2004 qui compte 3.508 drames. Le taux des personnes décédées est également en recul avec 240 morts, contre 284 en 2004.


Sanctions

7.429 infractions pour non-respect de la limitation de vitesse ont été enregistrées en 2005. 4.285 procès-verbaux ont été infligés pour non-respect du stop, des feux et du sens interdit. D’autres amendes aussi: 6.135 pour non-port du casque, 9.048 pour non-utilisation de la ceinture de sécurité et 883 sanctions pour état mécanique. Le Comité de sécurité régional procède à un diagnostic des centres de visite technique et d’immatriculation. Ont été mis à la disposition de la Gendarmerie royale et la Sûreté nationale quatre radars. Le comité compte aussi renforcer les contrôles au sein des gares routières voyageurs. De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc