×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

OMC: Le G10 veut protéger ses produits “sensibles”

Par L'Economiste | Edition N°:1806 Le 07/07/2004 | Partager

. Certains pays demandent une réduction souple des droits de douaneLes dix pays importateurs nets agricoles du G10 (Japon, Corée du Sud, Suisse...) ont insisté pour que les négociations en cours à l’OMC, leur permettent de continuer à protéger certains produits “sensibles”. Lors d’une réunion à Genève, les ministres de l’Agriculture du G10, ont affirmé être prêts à envisager une formule progressive de baisse des droits de douane appliqués aux produits agricoles (baisse plus forte pour les tarifs douaniers les plus élevés). Mais à condition que les produits “sensibles” fassent l’objet d’exceptions à la règle. Les ministres demandent que dans le cadre des négociations de l’OMC, chaque pays soit autorisé à définir un pourcentage de produits auxquels serait appliquée une réduction “suffisamment souple” des droits de douane. Le Japon, par exemple, considère comme sensible sa production de riz et taxe à plus de 500% les importations de ce produit. Interrogés sur la proportion de produits agricoles qu’ils considèrent comme “sensibles”, les ministres ont répondu qu’ils représentaient en général un tiers des importations. Le ministre sud-coréen de l’Agriculture et des Forêts, Huh Sang-Man, a précisé qu’il s’agit pour son pays d’une centaine de produits. Le G10 regroupe la Suisse, la Bulgarie, Taïwan, l’Islande, la Corée du Sud, le Japon, Israël, le Liechtenstein, l’île Maurice et la Norvège. “Nous avons fait des gestes supplémentaires”, a estimé le ministre suisse de l’Economie, Joseph Deiss, qui préside le G10. “Nous attendons des gestes de la part des autres parties”. Deiss a ajouté que les membres du G10 étaient prêts à discuter de l’octroi de contingents tarifaires d’importation “au cas par cas”. Les 147 pays membres de l’OMC se sont donné jusqu’à la fin du mois pour parvenir à un accord sur la relance du cycle de négociations multilatérales lancé à Doha (Qatar) en novembre 2001. Ces négociations buttent essentiellement sur l’agriculture, les pays en développement exigeant un meilleur accès de leurs produits aux marchés des pays riches, ainsi que la baisse des subventions versées par ces derniers à leurs paysans. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc