×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Logements sociaux: Lancement d'une opération-pilote

Par L'Economiste | Edition N°:1595 Le 05/09/2003 | Partager

. Il s'agit de la construction de 1.500 logements . Le but est d'introduire de nouveaux procédés de construction Comment atteindre 100.000 logements sociaux par an? Le défi est de taille. La mise en place de nouveaux mécanismes pour accélérer le rythme de réalisation rend cette gageure parfaitement réalisable. Le lancement d'un concours international pour la conception et la réalisation de 1.500 logements sociaux répartis sur trois villes entre dans le cadre de cette politique novatrice initiée par le gouvernement.Le concours qui sera lancé au cours de ce mois constitue une opération-pilote. Il vise à introduire des opérateurs avec des concepts et procédés nouveaux en termes de réduction de coût et des délais dans le domaine de l'habitat social. La qualité ne sera pas de reste, assure le ministère. Les 1.500 logements sont répartis sur trois villes: 500 logements pour le compte de l'Erac Tensift au quartier Mhamid à Marrakech, 500 pour l'Erac sud au quartier Tilila à Agadir et autant pour l'Erac centre-sud au quartier Ouislane à Meknès.Le principe novateur de ce concours, conception-réalisation, laisse aux concurrents une latitude importante dans toutes les phases de production, incluant le choix des concepteurs et celui des procédés techniques, du management humain, technique et financier, soit toute la marge de concepts clés en main. L'entreprise aura toute latitude de faire tous les aménagements nécessaires à l'intérieur et à l'extérieur pour que le produit puisse bien se vendre. Le nouveau concept est basé sur de nouvelles formes de partenariats entre les entreprises privées marocaines et étrangères. La construction de 1.500 logements est un petit projet pour les grands groupes, mais ce n'est qu'un début, assure le ministère. Le gouvernement a pu mobiliser 4.000 hectares du foncier public. Les trois «F«: foncier, fiscal et financier qui constituaient un obstacle pour le secteur de l'habitat, sont désormais presque de l'histoire ancienne. Des assises seront d'ailleurs organisées prochainement sur les nouvelles manières de construction. Ce concours sera donc un test pour ce nouveau procédé, avant de pouvoir le généraliser aux prochaines opérations. L'introduction de ce nouveau principe vise en effet, à terme, la mise à niveau du secteur national du bâtiment. Le lancement du concours a été d'ailleurs effectué en concertation avec les professionnels du secteur (FNBTP, FNI…). Les documents pour le concours seront envoyés de manière transparente aux opérateurs de 40 pays à travers les ambassades et les consulats et différents supports de communication, assure le ministère. Le but principal de la nouvelle stratégie mise en branle par le département de tutelle est de conjuguer la prévention de l'habitat insalubre à un programme ambitieux de production de l'habitat social. Ce programme vise, d'une part, à réduire le coût de construction pour permettre aux couches sociales démunies d'accéder à la propriété et, d'autre part, d'accroître sensiblement le rythme de production pour atteindre 100.000 logements sociaux par an.Nouredine FASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc