×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Le Palmeraie Golf Palace trouve son marché

Par L'Economiste | Edition N°:112 Le 13/01/1994 | Partager

L'inauguration officielle du Palmeraie Golf Palace a eu lieu le 10 janvier. Mais l'hôtel est opérationnel depuis le 31 mars dernier. Ses dirigeants ciblent notamment une clientèle individuelle et profite du passage des "groupes" de renommée pour faire connaître leurs produits.

Le taux de remplissage du Palmeraie Golf Palace a atteint 45% en basse saison. Pendant le mois de décembre et durant les fêtes de fin d'année l'hôtel a affiché complet.

En fait, l'hôtel est contraint à ces performances, vu le montant des investissements engagés, précisent les responsables qui restent toutefois discrets sur leurs chiffres. Actuellement, "l'hôtel a atteint 40% de sa vitesse de croisière", précisent-ils.

La cible de l'hôtel est la clientèle individuelle, les touristes en groupes ne disposant pas toujours de moyens pour loger à l'hôtel au prix de 1.500DH la nuitée en haute saison. En ce début du mois de janvier, près de 80% de la clientèle est individuelle. Le reste est composé d'une clientèle de groupe.

Néanmoins, l'accueil de groupes prestigieux fait partie de la politique de communication des dirigeants de l'hôtel qui comptent notamment sur le "bouche-à-oreille" pour faire connaître leur produit et lui conférer une renommée.

Le 8 janvier, l'hôtel accueillait l'entreprise Kenzo qui avait choisi les Jardins de la Palmeraie pour le "brainstorming" de ses créateurs. En octobre dernier, l'hôtel a reçu 800 personnes dans le cadre du Congrès des Parfumeurs et 150 personnes pour le Prix de la Presse au mois de novembre. Une centaine de personnes du personnel de la télévision française, FR3 et Antenne2, ont choisi le Palmeraie Golf Palace pour se réunir durant le même mois de novembre. Le séjour de ces groupes varie en moyenne entre 4 et 5 jours.

Du 14 au 16 janvier, Palmeraie Golf Palace accueillera Exiflor, manifestation qualifiée de prestigieuse. "L'hôtel profite indirectement de sa promotion", explique M. Khalid Benamer, directeur commercial-adjoint. La signature du GATT en avril devra également promouvoir la ville de Marrakech qui est un cadre fondamental de la réussite de ce prestigieux complexe.

Le Palmeraie Golf Palace est commercialisé par des agences de voyages spécialisées en incentive (séminaires, conseils d'administration, voyages-récompenses...) ou bien dans des activités à thèmes sportifs (Raids ou Rallyes), le but final étant de médiatiser le "complexe touristique".

Par ailleurs, les dirigeants de l'hôtel développent leurs propres produits. "La Marrakech Cup", organisée en novembre, a compté 165 participants. Les demandes ont dépassé de 50% ce chiffre mais l'avion charter ne pouvait transporter tous les aspirants à ce tournoi. La faible présence des Marocains a été regrettée. La dénomination de "La Marrakech Cup" est une propriété de l'hôtel. Dans le même ordre d'idées, au printemps, sera organisé le Trophée Palmeraie Golf Palace qui devra réunir les amateurs marocains de golf.

Des packages de produits sont proposés. A l'étranger, ce sont des produits haut de gamme qui sont commercialisés, comprenant le produit "golf" et le centre de "fitness" ou "beauty form". Le package permet au couple de budgétiser son séjour.

La clientèle locale est également sollicitée. Des packages Ramadan, Aïd et des vacances d'été sont programmés chaque année . La réduction des prix y est de 30%. Accueillant durant ces périodes une clientèle généralement en famille, des produits " Club " sont proposés sans qu'ils aient un caractère obligatoire.

Les restaurants situés dans leur majorité à l'extérieur de l'hôtel ciblent une clientèle locale. Le résultat est positif et "oblige les chefs restaurateurs à changer fréquemment leurs cartes", précise M. Benamer. De plus, les prix ne sont pas prohibitifs. "La rigueur dans la gestion des matières premières et la synergie du complexe le permettent", ajoute-t-il. L'hôtel dispose d'au moins six restaurants. Des spécialités marocaine, française, italienne ou chinoise y sont présentées.

L'hôtel emploie 540 personnes avec un taux d'encadrement de 12 à 15%. Le nombre important du personnel s'explique par l'étendue du site. L'hôtel dispose de 314 unités dont 34 suites.

Les objectifs du golf sont dépassés, affirme M. Benamer. Le golf est considéré comme un "atout maître et un argument de vente", mais ne peut concurrencer par ailleurs le Golf Royal de Marrakech, car un golfeur pratique généralement les deux parcours. Mais il pourra fréquenter un parcours plus que l'autre.

L'ouverture de l'hôtel a permis de promouvoir la vente des villas et duplex. Ils sont actuellement commercialisés à 80%.

L'extension de ces derniers est prévue prochainement. Les constructions se feront à l'arrière-plan de manière à ne pas déranger les clients de l'actuel complexe.

L.T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc