×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Sécurité: A quoi sert un onduleur

Par L'Economiste | Edition N°:112 Le 13/01/1994 | Partager

Les installations informatiques sont très sensibles aux perturbations affectant les réseaux de distribution de l'énergie électrique. L'onduleur est présenté comme la solution pour remédier à ces incidents. Suite au déficit électrique, le marché interne fait l'objet d'une forte concurrence de la part des constructeurs.

La sécurité d'un centre informatique ou d'un micro-ordinateur n'est pas un luxe. Les incidents plus ou moins graves sont courants dans l'alimentation en énergie électrique (coupure, variation de tension, variation de fréquence). Ces problèmes peuvent engendrer des dommages importants au système, notamment par la destruction des fichiers. Les spécialistes notent que 50% des perturbations entraînent des pertes d'informations et 5% des temps d'interruption des centres informatiques sont liés à leur alimentation électrique. La mise en place d'un matériel de protection, en particulier un onduleur, est donc nécessaire pour prolonger la continuité du réseau et permettre la sauvegarde des fichiers exposés à la destruction.

Outre l'informatique qui utilise un peu plus de la moitié des onduleurs fabriqués dans le monde (59%), le groupe des autres utilisateurs (surtout pour les grandes puissances) est constitué des télécoms, de l'industrie, des centres médicaux et de l'armée.

Un onduleur est un convertisseur statique d'énergie, qui transforme un courant continu en courant alternatif. Il a pour objet de filtrer les parasites, de réguler la tension, d'effacer les micro-coupures et de remplacer le réseau électrique lors des coupures. L'onduleur est muni d'une batterie qui permet d'assurer l'autonomie de fonctionnement, autorisant ainsi la continuité du service, le relais avec d'autres sources d'énergie ou l'arrêt contrôlé des systèmes alimentés. Le temps d'autonomie d'un onduleur est cependant très limité. Cette autonomies dépend de la puissance de la batterie et de la consommation des équipements protégés. Off line et On line

Off line et On line

Les onduleurs "Off line" et "On line" constituent les deux principales catégories pour ce type de matériel.

Les onduleurs Off line ne démarrent que si le secteur est soumis à des perturbations. Auquel cas, l'énergie est fournie par la batterie qui était préalablement chargée. En revanche, si la situation est normale, l'énergie est directement prélevée sur le réseau et acheminée vers l'appareil (à protéger) via un filtre. Ces onduleurs sont généralement destinés aux équipements de très faible puissance.

Pour les onduleurs On line, l'appareil est directement alimenté par la double conversion du redresseur et de l'onduleur, si toutefois le réseau est dans une situation optimale de tension et de fréquence. Le cas échéant, la batterie alimente sans arrêt l'onduleur, permettant ainsi d'assurer l'autonomie du système. Certains onduleurs sont munis d'un circuit by-pass qui permet d'alimenter directement l'ordinateur, en cas de défaut ou de courant d'appel élevé. La technologie On line est jugée plus performante que la précédente. Elle est conseillée pour les réseaux très perturbés et pour les machines de forte puissance (à partir de 1kVA).

Toutefois, pour rendre plus performant le système de protection, un serveur de réseau doit pouvoir être mis au courant de l'arrêt éventuel de son alimentation afin de sauvegarder les données sur le disque dur ou une bande magnétique et de fermer les applications en cours. Pour ce faire, un logiciel permet de traiter les informations transmises par l'onduleur. La communication entre l'ordinateur et 12 onduleur est effectuée au moyen d'un câble.

Petite puissance

L'onduleur peut-être équipé d'une interface à relais qui permet d'indiquer son état à l'ordinateur, notamment la présence ou non du secteur ou la tension de la. batterie. Plus performant, l'interface de type série, le RS232 par exemple, offre la possibilité de communiquer des données précises comme la mesure de puissance utilisée ou la tension de la batterie. Le logiciel permet notamment de sauvegarder automatiquement les informations ou de prévenir l'utilisateur en cas de changement de l'état de l'onduleur.

Le choix d'un onduleur est fonction des équipements à protéger. Les puissances comprises entre 400 et 600VA servent pour les PC. Celles qui vont de 1 à 3kVA sont destinées aux réseaux. Les onduleurs de 3 à 5kVA sont utilisés pour les mini et au delà de 5kVA pour les mainframes.

Les coupures répétitives de courant, qui ont jalonné les années 1992 et 1993, conjuguées à l'élargissement du parc informatique, ont eu pour effet de doper le marché des onduleurs, notamment ceux de petite puissance (généralement destinés à l'informatique). Avec la tendance à la baisse des ventes d'onduleurs de très grande puissance à travers le monde, le marché de la petite puissance fait l'objet d'une bataille serrée. Du point de vue interne, les grands constructeurs européens (le français Merlin Gerin - principalement - ou l'italien Daker) et américains (Exide Electronics-représentée au Maroc par Precessing technologies -, APC et Emerson, entres autres) se disputent un marché où sont on bien présents les produits d'Asie du Sud-Est, considérés comme de qualité moindre et vendus 10 à 15% moins cher. L'offre s'est donc considérablement élargie. Il est cependant difficile d'évaluer la demande locale, "encore très extensible", estiment quelques professionnels.

A.D.N.

Quelques précautions pour bien utiliser un onduleur(*)

POUR une meilleure utilisation, un onduleur doit être bien intégré dans son environnement. Selon sa puissance, il peut être installé au bureau, salle d'informatique ou local électrique. Il est cependant recommandé de prendre quelques précautions pour assurer au matériel une durée de vie et une fiabilité optimales.

Pour l'installation, il s'agit de:

- prévoir un dispositif efficace de ventilation ou de conditionnement de l'air pour évacuer la chaleur dégagée par l'onduleur;

- maintenir la température moyenne du local entre 15 et 25° pour un bon fonctionnement et une durée de vie optimaux de la batterie;

- installer les câbles de raccordement et les protections électriques conformément aux données du constructeur;

- prévoir de l'espace autour de l'onduleur et de la batterie pour permettre une bonne ventilation et faciliter l'accès lors de la maintenance;

- garder le local onduleur et batterie propre en permanence;

- procéder régulièrement au contrôle du bon fonctionnement du matériel et assurer une maintenance préventive annuelle ainsi que la formation du personnel d'exploitation éventuel.

En ce qui concerne la sécurité, il est recommandé:

- d'éviter l'accès au local onduleur et batterie au personnel non autorisé et non habilité;

- d'éviter d'utiliser le local comme lieu de stockage et particulièrement en ce qui concerne les produits chimiques;

- de ne pas restreindre le flux d'air dans le local ou obstruer les orifices de ventilation de l'onduleur;

- de ne pas installer l'onduleur au-dessous de canalisations et dispositifs d'extinction;

- de ne pas effectuer de travaux dans le local pendant que l'installation est sous tension. Si toutefois des travaux doivent avoir lieu, arrêter l'onduleur, isoler les batteries et protéger l'installation;

- de ne pas fumer près des batteries au plomb ouvert.

(*) Eléments tirés de "Les cahiers Gimelec", document produit par le Gimelec (Groupement des Industries de Matériels d'Equipement Electrique et de l'Electronique Industrielle Associé), installé en France et composé de Exide Electronics, Merlin Gerin et Socomec.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc