×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

Le marché unique européen entre en vigueur

Par L'Economiste | Edition N°:61 Le 07/01/1993 | Partager

Le marché unique européen, longtemps sollicité par les pays membres de la CEE, en vue de libéraliser la circulation des capitaux, des marchandises, des services et des personnes, est entré en vigueur depuis le 1er Janvier 1993.

Cette ouverture des frontières devait s'accompagner par l'élimination de 60 millions de documents douaniers et se traduire par une diversification de l'offre et une baisse des prix. Ce qui bénéficierait en premier ressort aux consommateurs.

Les autorités publiques, au même titre que les organisations professionnelles et les entreprises privées, ont déployé beaucoup d'efforts pour aboutir à cette fin. Toutefois, il s'avère que les droits communautaires ne sont pas respectés comme convenu. Cette infraction apparaît surtout dans les Etats membres qui connaissent une large décentralisation des pouvoirs publics. Les organisations professionnelles ne manquent pas d'établir des normes privées susceptibles de protéger leurs produits contre la concurrence étrangère. Ce comportement entravera en grande partie la circulation libre des marchandises et des services et le temps d'aboutir réellement à une réglementation communautaire.

S'agissant des services, une harmonisation entre les différents pays membres s'impose. C'est ainsi que les services financiers, les banques comme les compagnies d'assurances devraient procéder à un rapprochement de leurs systèmes par voie de fusion ou de concentration. L'homogénéisation devrait apparaître pour les services de communications au niveau des transferts de données et pour les services de transport au niveau des trafics aériens et routiers.

Il faut noter par ailleurs que la liberté de circulation des capitaux est entamée depuis 1990 et que celle des hommes ne pourrait prévaloir immédiatement. En effet, un délai devrait précéder la cohabitation des civilisations, la reconnaissance communautaire des diplômes, la réglementation des professions...

Mais les consommateurs, au nombre de 350 millions, ne tarderont pas à marquer une mouvance importante dans l'espace européen. L'Europe des Douze entend développer une économie d'échelle susceptible de concurrencer l'économie américaine ou asiatique, mais son poids actuel est encore mal connu.

Elle envisage la création d'une monnaie commune en 1997 pour faciliter les échanges entre ses différents membres. Ceci nécessite la création d'institutions financières communes et l'élaboration de politiques budgétaire et économique uniques.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc