×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Encore un procès contre Microsoft

Par L'Economiste | Edition N°:1727 Le 17/03/2004 | Partager

. Accusé de faire pression sur les fabricants d'ordinateurs Selon un procureur américain, Microsoft a fait pression sur les fabricants d'ordinateurs pour établir un monopole sur les systèmes d'exploitation informatique.Ces accusations ont été portées dans l'Etat du Minnesota (Centre-Ouest) à l'ouverture du premier procès américain contre le numéro un mondial des logiciels sur plaintes de consommateurs. Les avocats de sept plaignants ont affirmé que Microsoft avait utilisé sa position dominante pour imposer aux fabricants d'ordinateurs d'installer exclusivement son système d'exploitation. Dans les années 80 et 90, Microsoft faisait payer aux fabricants d'ordinateurs une somme par copie de Windows installée. Or, cette somme était beaucoup plus élevée pour ceux qui installaient aussi des systèmes concurrents que pour ceux qui s'en tenaient à Windows, a expliqué le procureur. Cette tactique a mené à la faillite la société Digital Research, qui avait son propre système d'exploitation, et a coulé le système OS-2, développé par IBM, a estimé le procureur Eugene Crew. Le système d'exploitation Windows de Microsoft est actuellement installé sur plus de 90% des PC. Microsoft a nié ces accusations, comme au cours des nombreuses procédures menées contre lui depuis des années. La plus importante a été réglée par un compromis avec le ministère de la Justice et neuf Etats en 2001.   Des plaintes en nom collectif sont actuellement en cours dans cinq Etats fédérés. Microsoft continue également à préparer sa défense dans les procès intentés par les groupes Sun Microsoft et Burst. Des poursuites antitrust sont par ailleurs menées par l'Etat du Massachusetts et la Commission européenne, qui devrait se prononcer la semaine prochaine sur d'éventuelles sanctions. Dans l'Etat du Minnesota, les plaignants demandent entre 283 et 425 millions de dollars pour environ un million de consommateurs de l'Etat qui ont acheté Microsoft ou deux de ses logiciels-phares (le logiciel de traitement de texte Word et logiciel de tableur Excel) entre 1994 et 2001. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc