×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

A la traque d'Al Qaida

Par L'Economiste | Edition N°:1727 Le 17/03/2004 | Partager

. Mort du responsable de l'organisation pour le GolfeLE Yéménite Khalid Ali Ben Ali a été tué lundi 15 mars dans un quartier résidentiel de l'Est de Riyad et ce, suite à un accrochage avec les forces de sécurité saoudiennes. Ce trentenaire yéménite faisait partie des 26 activistes recherchés par les autorités saoudiennes suite aux attentats de Riyad en mai et novembre 2003. Plus encore, il était soupçonné d'être le commanditaire de ces attentats et le successeur d'Abdel Rahim Al Nachiri afin de diriger Al Qaida dans le Golfe. La liste des activistes recherchés est ainsi réduite à 22 personnes -20 Saoudiens et 2 Marocains- après la mort de trois suspects, dont le Yéménite, tués par les forces de sécurité, et la reddition d'un quatrième, selon Riyad. Le Royaume saoudien, auquel les Etats-Unis ont reproché son laxisme envers le terrorisme après les attentats du 11 septembre 2001, dont 15 des 19 auteurs étaient des Saoudiens, est sur le qui-vive depuis le triple attentat suicide, le 12 mai, contre des résidences d'expatriés à Riyad, qui avait fait 35 morts, dont huit Américains. Le 8 novembre, un attentat suicide à la voiture piégée contre un complexe résidentiel à Riyad a fait 17 tués.Selon un responsable du ministère de l'Intérieur, le Yéménite a été tué en même temps qu'un Saoudien, Ibrahim Ben Addel Aziz Ben Mohammad Al Mazini. Toujours d'après les mêmes sources, les deux hommes se trouvaient dans une voiture jeep lorsque les forces de l'ordre leur ont demandé de s'arrêter. A ce moment-là, ils ont commencé à tirer sur les policiers, qui ont riposté, les tuant dans leur voiture.Les forces de sécurité sont en outre à la recherche, depuis le 13 février, d'une voiture piégée qui pourrait être utilisée dans un attentat.H. E. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc