×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique

Berrechid-CU: Le président attend le dernier mot de la Justice

Par L'Economiste | Edition N°:1626 Le 20/10/2003 | Partager

. A l'origine du recours, une confusion autour de la majoritéSuite au jugement rendu à son encontre par le tribunal, Mohamed Benchaib, président du Conseil municipal de Berrechid, ne reste pas les bras croisés. Pour lui, le jugement “n'a pas été rendu sur la base du fait que l'urne soit demeurée ouverte pendant le vote” ou encore parce qu'“il n'a pas présenté sa démission de la présidence de la Chambre d'agriculture huit jours avant de déposer sa candidature à la présidence du Conseil municipal”. En fait, précise-t-il, “c'est la mauvaise interprétation de ce qu'est la majorité qui a été à l'origine du premier recours”. Une question donc de calcul, d'appréciation et de définition de la majorité relative et de la majorité absolue. Mohamed Benchaib, qui a été élu président du Conseil municipal de Berrechid par 16 voix contre 15 pour Abdallah Kadiri, a introduit, à son tour, un recours près la Cour suprême. Il a aussi indiqué que c'est “le Tribunal administratif de Casablanca qui a examiné et jugé cette affaire et non le Tribunal de première instance de Berrechid”. En tout état de cause, Mohamed Benchaib qui est, légalement, toujours président du Conseil municipal, affirme qu'il “garde toute sa confiance en la Justice”. En attendant, Mohamed Benchaib prépare son plan d'action pour la ville. “Nous allons donc oeuvrer pour mieux exploiter les potentialités de la ville, surtout avec les investisseurs et les entrepreneurs installés dans la zone industrielle (ZI) de Berrechid, qui est notre principale ressource”. Dans ce cadre, Mohamed Benchaib a annoncé qu'il sera procédé à l'extension de la ZI et au développement du partenariat avec les hommes d'affaires pour drainer de nouveaux investissements. Le problème de l'assainissement figure également parmi les priorités de Mohamed Benchaib. Ce chantier, souligne-t-il, “est déjà ouvert en collaboration avec le secrétariat d'Etat chargé de l'Eau et nous allons veiller à en activer la réalisation”. Il cite aussi parmi les projets qu'il compte réaliser à Berrechid, celui de l'aménagement du périmètre urbain de la ville, la réhabilitation et la restructuration de Hay Hassani, le règlement du problème foncier et le renforcement des infrastructures et des équipements sociaux, sportifs et culturels. La propreté et les espaces verts demeurent également inscrits au registre des priorités. Jamal Eddine HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc