×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Après le Japonais NEC : ATT dépose son offre pour la privatisation de Bull

    Par L'Economiste | Edition N°:155 Le 24/11/1994 | Partager

    L'Américain ATT s'est porté candidat à la privatisation du constructeur Bull. ATT, qui est associé au groupe français Quadral, le holding de contrôle de la CSEE, Compagnie des Signaux, a effectivement soumis aux autorités françaises un dossier avant même que le cahier des charges ne soit bouclé et que la période officielle d'appel d'offres n'ait commencé. Celle-ci est programmée pour début 1995. ATT et Quadral proposent de prendre 40% du capital de Bull via une augmentation de capital qui interviendrait dès l'opération de cession. Dans cette optique, ils ont créé une société commune détenue à 51% par Quadral et 49% par ATT, une répartition que les deux groupes comptent conserver durant longtemps. L'injection d'argent frais dans Bull viendrait ainsi à point nommé, le constructeur ayant en effet des besoins en fonds propres de l'ordre de 3 milliards de Francs. Selon les quotidiens français, "il semble inévitable qu'ATT et Quadral en apportent une partie dès la privatisation".

    Cette offre, explique le duo, vise "à s'appuyer sur les compétences, les capacités industrielles et les positions de Bull pour faire évoluer le groupe informatique vers la fourniture de systèmes et de services d'information". Il compte ainsi raffermir la présence de Bull sur les métiers les plus porteurs et notamment les services de télécommunications, les équipements multimédias et les grands systèmes. ATT et Quadral arguent aussi que leurs activités ne concurrencent pas celles de Bull et que leur stratégie consiste entre autres à favoriser les alliances industrielles avec d'autres partenaires.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc