×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Agadir: L'Erac-sud fait appel au privé pour 500 logements

Par L'Economiste | Edition N°:1618 Le 08/10/2003 | Partager

. L'opération-pilote sera réalisée à l'issue d'un concours international Le programme de résorption des bidonvilles et de l'habitat insalubre se poursuit. Le déficit en logements est important dans la région. Selon les chiffres du département de l'Habitat et de l'Urbanisme, 37% de la population de la capitale du Souss vivent dans des logements insalubres. Un taux très élevé par rapport à d'autres villes du Royaume. Les pouvoirs publics en charge du dossier ont lancé, parallèlement à plusieurs projets en cours, un concours international. C'est pour la conception et la réalisation de 1.500 logements sociaux répartis sur trois villes, Agadir, Meknès et Marrakech. Une opération qui vise à impliquer des opérateurs privés avec des concepts et procédés nouveaux en termes de réduction des coûts et délais dans le domaine de l'habitat social. A Agadir, 500 logements “à faible valeur immobilière totale” seront réalisés pour le compte de l'Erac-sud au quartier Tilila. “La surface concernée dans ce site par le projet baptisé Al Itifaq est de 1,50 ha”, précisent les responsables de l'Erac-sud. Selon eux, le lotissement Tilila, implanté sur un terrain d'origine domaniale, a une superficie totale de plus 200 ha. En dehors des 500 unités envisagées à l'issue du concours international, huit opérations d'habitat social sont en cours d'étude et seront lancées à court terme. Prévues sur une surface de 11 ha, elles nécessiteront un investissement direct de 443 millions de DH et offriront à terme 180 commerces et 2.200 logements d'une capacité de 12.100 habitats. Une aubaine pour la ville d'Agadir qui compte plusieurs noyaux de bidonvilles avec plus de 13.000 baraques recensées. Ce chiffre curieusement n'a pas diminué depuis plusieurs années malgré la réalisation de nombreux programmes de logements sociaux. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc