×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Résultats annuels: Comment s’est comportée Risma

Par L'Economiste | Edition N°:3978 Le 28/02/2013 | Partager
Les nouvelles unités et l’assainissement du portefeuille ont plombé la rentabilité en 2012
Hausse de 10% du chiffre d’affaires à 1,3 milliard de DH

En dehors des unités âgées de moins de deux ans, l’assainissement du portefeuille de Risma avec la sortie de trois unités déficitaires ou encore les coûts de structure ont eu un impact négatif de 95 millions de DH sur les bénéfices

RISMA avait alerté le marché en septembre dernier sur son impossibilité à tenir ses objectifs de résultats en 2012. L’opérateur hôtelier vient de publier un résultat net part de groupe déficitaire de 199 millions de DH. Les cinq nouveaux hôtels mis en service l’année dernière et les unités de moins de deux ans ont eu un impact négatif de 116 millions de DH sur les profits. Le parc s’est agrandi de deux hôtels dans le haut de gamme (Sofitel Thalassa Agadir Sea & Spa et Sofitel Casablanca Tour Blanche). Le Pullman Marrakech dans le milieu de gamme et deux hôtels Ibis Budget (Agadir et El Jadida) dans le segment économique complètent les récentes ouvertures. L’important retard pris dans la livraison des hôtels Sofitel a empêché la comptabilisation d’une année pleine en termes de chiffre d’affaires. Le Sofitel d’Agadir est entré en service en mars 2012 et celui de Casablanca en juillet.
En dehors des nouvelles unités qui plombent la rentabilité, la filiale du groupe Accor a enregistré une perte de 62 millions de DH pour la filiale Saemog (Société d’aménagement d’Essaouira Mogador) détenue à 40%. Ce résultat est principalement attribué au ralentissement de la promotion immobilière. D’autres éléments notamment l’assainissement du portefeuille avec la sortie de trois unités déficitaires (Coralia Club Agadir, Ibis Essaouira et Mercure Ouarzazate) ont eu un impact négatif de 95 millions de DH sur les bénéfices. Risma a négocié une sortie anticipée de Coralia Club Agadir et de Mercure Ouarzazate qui étaient deux unités en location. L’hôtel Ibis Essaouira a lui été cédé à l’OCP.
Aujourd’hui, seuls les hôtels de plus de deux ans d’âge (23 au total) ont dégagé des bénéfices en 2012. Ils se sont établis à 74 millions de DH. «Nous avons voulu maintenir le cap des investissements en 2012. En même temps c’était une année d’assainissement financier pour repartir sur des bases solides avec des hôtels qui sont dans le cœur de cible de Risma», confie à L’Economiste Marc Thépot, vice-président du directoire de Risma. Malgré l’importance des pertes subies en 2012, l’opérateur ne remet pas totalement en cause ses prévisions de résultat pour les prochaines années. Surtout que les hôtels qui étaient en difficulté sont désormais hors périmètre. De plus, «les hôtels en ouverture vont monter en puissance. Nous avons de très bonnes perspectives sur les Sofitel d’Agadir et de Casablanca», note Thépot.
Au niveau commercial, Risma a amélioré ses revenus de 10% à 1,3 milliard de DH. Mais, ces niveaux restent loin de ses prévisions compte tenu de l’arrivée tardive de certaines unités sur le marché mais aussi de la dégradation de la conjoncture. Pour autant, l’opérateur a amélioré ses revenus de 19% sur le haut de gamme et de 3% dans le segment intermédiaire. Le chiffre d’affaires du segment économique est resté stable selon l’opérateur. Le taux d’occupation des hôtels s’est établi à 60% en 2012 contre 40% pour le marché. En Bourse, l’action Risma n’a pas traité au cours de la séance de mercredi. Mais les réalisations de l’opérateur hôtelier ont déjà été intégrées dans le cours surtout après la publication du profit warning l’année dernière. La valeur a bouclé 2012 sur une contre-performance de 42,08%. Cette année, elle affiche un gain annuel de 1,45%.

 

F. Fa.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc