×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Competences & rh

    Formation en logistique
    Les professionnels s’impliquent

    Par L'Economiste | Edition N°:3710 Le 31/01/2012 | Partager
    Une commission de la CGEM travaille sur l’adéquation offre/demande
    OFPPT, universités et établissements privés concernés

    La filière logistique exige des profils de plus en plus pointus que les professionnels peinent à trouver sur le marché

    LA filière de la logistique cherche à mettre en adéquation formation et besoins des professionnels. Une rencontre a été organisée à cet effet mercredi 25 janvier au siège de la CGEM à Casablanca entre les membres de la commission logistique et les opérateurs de l’enseignement supérieur dispensant des diplômes dans la même filière. Objectif: recadrer les formations données par les écoles, instituts et universités dans le secteur et rapprocher les mondes universitaire et professionnel. Car, de l’avis des professionnels, il existe un gap entre les deux. «On ne peut plus travailler chacun de son côté», affirme Mohamed Talal, président de la commission logistique à la CGEM. Les besoins de la filière, relativement nouvelle au Maroc, évoluent chaque année et les formations doivent impérativement suivre.
    Un premier travail a été effectué avec l’OFPPT qui au bout de plus de 60 séances de travail avec la commission logistique, a concocté un programme plus adapté aux besoins des professionnels. «Aujourd’hui, c’est au tour des universités publiques et établissements privés d’être impliqués dans le processus», explique Talal.  Mais beaucoup reste à faire. Pour lui, la logistique est une chaîne, il faut former chaque maillon et non pas se contenter de dispenser des diplômes d’ingénieurs sans réelle adéquation avec le terrain. La logistique assure en effet la planification et le pilotage des flux de marchandises et d'informations pour l'ensemble de la chaîne: concevoir, acheter, produire, distribuer. Avec à la clé des postes aussi divers que: chef de site, chef d’exploitation, responsable réception, chef de parc, chef d’entretien, ingénieur d’optimisation, responsables fret, forwarding, transit, gestion du port , messagerie… «Des profils de plus en plus pointus que les professionnels peinent à trouver sur le marché», témoigne Hicham Mellakh, vice président de la commission logistique à la CGEM.Un travail de fonds attend donc la commission logistique qui compte impliquer toutes les parties prenantes. Afin de synchroniser les besoins pointus en formation, elle se propose de jouer le rôle de «chef d’orchestre». A partir de cette semaine, une première réunion est au programme pour mettre en place une commission de travail qui va se pencher sur ce dossier. Au menu: l’établissement d’une cartographie des métiers, la mise en place d’un cahier des charges  pour les établissements désireux de dispenser des formations en métiers de logistique et l’identification des besoins en termes de profils et formation. Il est également prévu de définir les titres et grilles de salaires par métier Rappelons que ce travail, dont la durée peut s’étendre jusqu’à 6 mois au minimum, est préalable à la signature du contrat d’application formation. L’un des dix volets du contrat programme de la filière signé en avril 2010.
    Enfin, signalons que la CGEM vient de lancer un nouveau portail destiné à aider les jeunes dans leur recherche de stage. www.cgemstage.ma a pour objectif d’augmenter les opportunités de rencontres entre les entreprises et les étudiants et créer une  plateforme d’échanges et d’offres de pré-embauche.


    Aziza EL AFFAS

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc