×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Les combats à Falloujah prendront bientôt fin

Par L'Economiste | Edition N°:1896 Le 12/11/2004 | Partager

. 75% de la ville déjà contrôlée par les AméricainsLES combats se poursuivaient jeudi matin 11 novembre à Falloujah, au quatrième jour de l’offensive décisive lancée par les troupes américano-irakiennes pour reprendre aux rebelles cette ville sunnite située à 50 km à l’ouest de Bagdad. Des combats opposaient toujours soldats américains et irakiens à des rebelles déterminés, dans cette partie de la ville dont les forces américaines ont pris le contrôle depuis le 9 novembre, au lendemain du lancement de leur assaut. La résistance de la ville, où 2.000 à 2.500 combattants étaient retranchés avant l’assaut, selon les estimations américaines, paraît moins efficace que ce à quoi certains s’attendaient. Un officier des Marines l’a qualifiée de “non organisée”.Par ailleurs, un commandant des Marines, Tim Kracher, a indiqué que l’armée américaine aurait pu facilement écraser ces poches de résistance et assurer plus rapidement son emprise sur la ville en utilisant sa puissance de feu et sa supériorité militaire. Mais, a-t-il souligné, le commandement américain a opté “pour une approche plus prudente afin d’éviter les dommages collatéraux”. “C’est pour cela que nous avons toujours des poches de résistance”, a-t-il dit, au quatrième jour de la plus importante offensive américaine en Irak depuis la chute de Bagdad en avril 2003. “Nous contrôlons 75% de la ville. Plus nous avançons et plus nous faisons face à une forte résistance”, a indiqué le commandant P. J. Batty. “Nous planifions de prendre la ville en 108 heures et nous avançons selon le plan prévu”, a-t-il dit à l’AFP. Par ailleurs, les forces américaines contrôleront toute la ville de Falloujah à partir du 12 novembre malgré la forte résistance à laquelle elles font face, a affirmé le 11 novembre un officier des Marines. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc