×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès: Une piscine couverte pour la ville

Par L'Economiste | Edition N°:1919 Le 17/12/2004 | Partager

. L’édifice a coûté 27 millions de DH. Il sera ouvert au public dès janvier 2005Bonne nouvelle pour les Fassis. Ils vont pouvoir piquer une tête durant toute l’année, dès le 1er janvier 2005. En effet, c’est cette date qui a été fixée pour l’ouverture de la nouvelle piscine couverte. Située au quartier Al Adarissa, jouxtant le terrain “Tallih” et la mosquée Al Adarissa, cette infrastructure que le gouvernement chinois avait promis de réaliser est fin prête. Elle a nécessité 22 mois de travaux intenses et un investissement de 27 millions de DH. S’étalant sur une superficie de 1.513 m2, cette piscine est l’une des trois piscines couvertes construites au Maroc par la Chine selon un accord de prêt sans intérêt de 81 millions de DH. Les villes qui ont été choisies pour accueillir ces installations sont Fès, Kénitra et Marrakech. En fait, c’est la Compagnie nationale d’importation et d’exportation des équipements complets de Chine (COMPLANT), mandatée par le gouvernement de son pays, qui s’est chargée de l’étude et de l’exécution des travaux de réalisation de ces piscines. Répondant aux normes techniques en vigueur en Chine, l’édifice de Fès dispose de toutes les commodités. Il est ainsi doté de vestiaires, salles de douche, tribune à gradins, bureaux, dépôt, café, infirmerie, gymnase, salle de repos et terrasses. Tant d’équipements qu’on trouve en général dans des piscines olympiques. Mais il faut noter que le qualificatif olympique n’est pas applicable à tous les bassins. Pour être olympique, une piscine doit répondre à des normes très rigoureuses de la Fédération internationale de natation amateur (FINA). En plus de huit couloirs réservés aux nageurs, le bassin doit mesurer 50 mètres de long avec une marge d’erreur d’un centimètre, 21 mètres de large et une profondeur comprise entre 1,80 et 2 mètres. Selon la norme Fin, même la température du bassin doit être contrôlée. Elle ne doit pas dépasser les 26 °C dans l’eau et 20° à la température ambiante. Le taux d’hygrométrie doit donc être régulé en fonction de cette norme. Plus important, l’ouvrage doit être en mesure d’accueillir différents types de natation. De la nage libre, en passant par la plongée sous-marine, jusqu’au water-polo. Une piscine olympique, c’est aussi des installations annexes. La tribune doit justifier d’une capacité de 100 places assises et permettant des bonnes prises de vue pour pouvoir suivre les performances des nageurs. Tout ce dispositif doit être complété par un bassin plongeon de 15 mètres sur 14. Pour la piscine de Fès, elle ne comprend que six couloirs (25 m x 16 m). Toutefois, la température de l’eau du bassin est de 25 °C environ et celle de la salle de la nage est de 27. Pour ce qui est de la profondeur du bassin, elle varie de 1,2 à 1,8 m. Le traitement de l’eau en circuit se fera trois fois par jour.Reste à signaler que la piscine couverte a été officiellement inaugurée mercredi dernier en présence notamment de l’ambassadeur de la République populaire de Chine à Rabat. Y. S. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc