×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique Internationale

«Noces du siècle» aux Emirats Arabes Unis

Par L'Economiste | Edition N°:659 Le 14/12/1999 | Partager



· Une cérémonie somptueuse à l'occasion des noces de 650 couples émiratis, pour fêter le 28ème anniversaire de la Fédération
· Le «Fonds du mariage», organisme public, subventionne et forme les candidats au mariage pour renouveler la population


La Fédération des Emirats Arabes Unis, dont la population d'origine est devenue ultraminoritaire, a fêté mercredi dernier son 28ème anniversaire par un somptueux mariage collectif de 650 couples émiratis. Baptisée "Noces du siècle", la cérémonie nuptiale, s'est déroulée dans le somptueux Club des Officiers des Forces Armées à Abou Dhabi, devant près de 15.000 invités, sous l'éclat de feux d'artifice.
La cérémonie a été retransmise à la télévision et reproduite sur l'Internet. Elle a été organisée par le Club du Patrimoine des Emirats et le «Fonds du mariage», un organisme créé en 1992 par le Président Zayed Ben Sultan Al-Nahyane pour encourager les Emiratis célibataires à épouser leurs concitoyennes. Les autorités ont versé plus de 545.000 Dollars pour organiser cette cérémonie placée sous le patronage du vice-Premier ministre émirati, Cheikh Sultan Ben Zayed Al-Nahyane. Arborant chacun un "becht", une tunique dorée en poils de chameau d'un prix pouvant dépasser les 1.500 Dollars et portée surtout par les princes, les dignitaires et responsables lors de cérémonies officielles, les 650 mariés, de 20 à 26 ans, ont été réunis sur une tribune du Club. Les couples, originaires des sept émirats (Abou Dhabi, Dubaï, Charqah, Ajman, Ras Al-Khayma, Oum Al-Qaïwain et Fujairah), ont eu droit chacun à 19.000 Dollars, versés par le «Fonds du mariage», soit au total plus de 12 millions de Dollars. Le banquet a coûté plus de 270.000 Dollars. Plus de 500 cadeaux (voitures, bijoux, billets de voyage, appareils électro-ménagers) ont été offerts aux mariés, par tirage au sort. Séparation des sexes oblige, les 650 jeunes épouses, âgées de 18 à 24 ans, n'ont pas participé à la fête, agrémentée de danses folkloriques, de fantasia et de chansons populaires, en souvenir des épopées chevaleresques de leurs ancêtres bédouins. "J'ai pu marier trois de mes filles. Le pays entier a partagé ma joie", s'enorgueillit Moubarak Briki, ravi d'avoir "casé" ses filles célibataires. A l'instar des autres monarchies arabes du Golfe, les Emirats sont confrontés à un grave déséquilibre démographique, assimilé par les autorités à "une bombe à retardement".
Selon des estimations, les étrangers, pour la plupart originaires du sous-continent indien, constituent près de 85% de la population totale, estimée à 2,5 millions d'habitants.
Avant le boom pétrolier, qui avait fait des Emirats l'un des pays les plus riches du monde, les candidats au mariage avaient l'habitude de payer une poignée de Dollars, quelques moutons ou quelques paniers de dattes.
Mais après le boom, la dot pouvait dépasser 100.000 Dollars. Du coup, les Emiratis ont commencé à convoler avec des Egyptiennes, des Indiennes et plus récemment des Russes.

Fonds du mariage

Selon des prévisions officieuses, les Emiratis ne représenteraient plus que 5% de la population en 2020. C'est pour pallier ce déséquilibre que Cheikh Zayed avait fait créer le Fonds du mariage qui, selon son président Jamal Ben Oubaid al-Bah, "a accordé près de 400 millions de Dollars depuis sa création pour marier 44.000 Emiratis". Selon lui, "le Fonds dispense également une formation aux futurs mariés pour les initier à la vie de couple". Les Emirats ont également plafonné l'an dernier la dot exigée par les parents des jeunes filles à 5.450 Dollars et la pension de divorce à 8.175 Dollars.

Nadia BELKHAYAT (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc