×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 159.147 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 199.098 articles (chiffres relevés le 27/5 sur google analytics)
Economie

Coronavirus - Centres d’appels: Le télétravail progressivement déployé

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5723 Le 20/03/2020 | Partager
Majorel distribue des ordinateurs pour 2.000 collaborateurs
Intelcia s’engage à maintenir la totalité des salaires

Avec des centaines de collaborateurs installés côte à côte dans leurs plateaux, les centres d’appels font partie des lieux de travail les plus risqués, dans ce contexte de pandémie. Les outsourcers sont depuis quelques jours en état d’alerte. Dans un communiqué, diffusé jeudi, l’Association marocaine de la relation client (AMRC) insiste sur le travail à distance.

«Nous travaillons d’arrache-pied afin d’accélérer, dans la mesure du possible, au regard des très fortes contraintes techniques, le déploiement du télétravail, et réduire ainsi le risque d’exposition au Covid-19», souligne l’association. «Par ailleurs, l’AMRC œuvre en forte proximité avec le ministère de l’Industrie, pour mettre en place tous les dispositifs de sauvegarde des emplois», insiste-t-elle.

Chaque call center s’organise du mieux qu’il peut. Chez Majorel, la mobilisation est totale. Le groupe a démarré jeudi la distribution d’ordinateurs pour 2.000 collaborateurs, afin qu’ils puissent opérer à distance. «Cela permettra à la fois de protéger leur santé, et d’honorer nos engagements envers nos clients», précise le management de Majorel.

En parallèle, le groupe met le paquet sur les mesures préventives: Sensibilisation, gels hydroalcooliques, augmentation du nombre de navettes de transport du personnel, afin de limiter le taux d’occupation des véhicules à 50%... Les locaux sont désinfectés régulièrement et les rassemblements dans les lieux communs limités. Pour libérer des espaces dans les plateaux, le travail nocturne a été instauré. Le groupe a même digitalisé son processus de recrutement.

«L’engagement pris par Intelcia au Maroc est de maintenir 100% des salaires, en dépit du recul d’activité», relève pour sa part le groupe Intelcia. En termes d’organisation, et pour alléger la présence sur ses sites, le groupe négocie avec ses clients le maintien en priorité des activités critiques. Les fonctions dont la présence physique n’est pas nécessaire sont en télétravail. L’option est à l’étude pour les autres fonctions.

Un aménagement des plages horaires est également en réflexion. Régulation des flux de fréquentation des lieux communs, gels hydro-alcooliques, désinfection des locaux, outils de travail et moyens de transport, report des formations non urgentes, interdiction des regroupements et des visites externes non critiques pour le fonctionnement… Plusieurs mesures ont été prises. Une cellule de veille et de crise a en outre été montée.

Les salariés restent inquiets

Même si les mesures préventives ont été généralisées, de nombreux salariés restent inquiets, surtout dans les petits et moyens call-centers, où le maintien de l’activité est vital. «Nous respectons une distance de 1m entre collaborateurs, nous avons droit à des produits désinfectants, mais rien n’a changé dans notre organisation. Le niveau de risque reste élevé», témoigne une salariée dans un plateau de près de 200 salariés. Pour elle et ses collègues, pas de télétravail en vue, et les mêmes horaires sont gardés.

Ahlam NAZIH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc