×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    La médecine ouvre la nouvelle saison des Nobel

    Par L'Economiste | Edition N°:5609 Le 08/10/2019 | Partager
    prix-nobel-medecine-008.jpg

    Le prix de médecine a ouvert hier lundi la saison Nobel en récompensant deux Américains et un Britannique. Leurs travaux sur l’adaptation des cellules aux besoins en oxygène ouvrent des perspectives dans le traitement du cancer et de l’anémie.

    Les chercheurs américains William Kaelin et Gregg Semenza et leur collègue britannique Sir Peter Ratcliffe ont été distingués par le prix de médecine pour avoir «révélé les mécanismes moléculaires à l’oeuvre dans l’adaptation des cellules à l’apport variable d’oxygène dans l’organisme», a expliqué l’Assemblée Nobel de l’Institut Karolinska à Stockholm, qui avait reçu 633 nominations cette année.

    Les co-lauréats du prix de physiologie ou médecine se partageront la somme de 9 millions de couronnes (830.000 euros). Ils recevront leur médaille et leur diplôme lors d’une cérémonie le 10 décembre à Stockholm.

    La saison Nobel se poursuivra mardi 8 octobre avec la physique puis la chimie mercredi. Jeudi, l’Académie suédoise décernera deux prix de littérature, l’un pour 2018, l’autre pour 2019. Le prestigieux Nobel de la paix sera décerné vendredi à Oslo.

    Les bookmakers ont pour favorite la jeune Suédoise Greta Thunberg, égérie de la lutte contre le dérèglement climatique, pour succéder au médecin congolais Denis Mukwege et à la Yazidie Nadia Murad, hérauts du combat contre les violences sexuelles dans les conflits armés.

    Parmi les nobélisables sont aussi cités le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan de la réconciliation avec l’Erythrée, et des ONG comme Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ). Le prix d’économie, créé en 1968 à l’occasion du centenaire de la Banque de Suède, clora la saison lundi 14 octobre.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc