Entreprises

Aéronautique: Benatik initie de nouvelles synergies

Par Mohamed CHAOUI | Edition N°:5367 Le 09/10/2018 | Partager
Création du réseau des compétences marocaines du Canada
Une formation des jeunes pour le Maroc et le Québec
Le prochain forum consacré à l’agro-alimentaire

Difficile de trouver une place pour s’asseoir dans la salle lors du premier forum des compétences marocaines du Canada dans l’aéronautique, organisé vendredi dernier par Abdelkrim Benatik à Skhirat. Le ministre des MRE et des affaires de la migration a mobilisé ces «ambassadeurs du Maroc», spécialisés dans le secteur.

L’objectif est de les impliquer dans le cadre du développement économique et social du pays. D’ailleurs, à cette occasion, la création du réseau des marocains de l’aéronautique du Canada a été annoncée. Dans la même lancée, cinq projets, conçus par des experts ont été présentés. Au menu, une collaboration qui va rapprocher davantage les entreprises québécoises des marocaines dans le domaine de l’aéronautique.

Le ministère des MRE et des affaires de la migration se positionne comme un promoteur de l’investissement des entreprises québécoises au Maroc. L’idée est que cela se réalise à travers ces compétences marocaines installées à l’étranger. Abdelkrim Benatik prend en charge la politique habituelle destinée aux MRE et en même temps, il opère un redéploiement stratégique sur les compétences existantes dans les pays d’accueil.

Il cite volontiers une étude, sans en révéler l’organisme, qui montre que 20% des Marocains du monde se positionnent à de hauts niveaux de la prise des décisions. Evidemment, avec une pareille approche, il risque de faire de la concurrence aux pays d’accueil. Qu’importe, il est déjà à l’œuvre dans la préparation d’un prochain forum, cette fois-ci consacré à l’agro-alimentaire.

Ce premier forum vise le renforcement de la coopération dans le domaine de la formation professionnelle, la recherche et développement. A cette occasion, un mémorandum d’entente a été signé entre Moulay Hafid Elalamy et Suzanne Benoit pour un partenariat dans le domaine de la formation.

Ainsi, l’Aero Montréal, un forum stratégique de concertation qui réunit l’ensemble des premiers dirigeants du secteur aérospatial québécois, est «prêt à concevoir, en commun, un programme pour former des jeunes destiné au secteur marocain mais aussi pour le Québec», a noté Suzanne Benoit.

«Maturité étonnante»

Une mission économique, conduite par Suzanne Benoit et composée de patrons de 17 entreprises du secteur aéronautique du Québec, a entrepris une visite des sites importants comme notamment Bombardier, Airbus et Safran. Ce déplacement, du 2 au 4 octobre, a été «non accompagné pour éviter toute influence», a précisé Abdelkrim Benatik. Le résultat est sans appel: «nous sommes impressionnés par les avancées réalisées par le Maroc dans ce domaine. Cet avis est unanime », dira Suzanne Benoit, présidente de l’Aéro Montréal. Ils ne sont pas les seuls. D’autres comme notamment Jean Francois Dupont, PDG de AV&R Aerospace-énergie-automation, spécialisé dans l'ingénierie et Martin Fournier, vice-président et chef financier de Meloche, fournisseur intégré de pièces, «ne s'attendaient pas à trouver un tel secteur aéronautique au Maroc». Ils connaissent ce domaine pour avoir beaucoup voyagé dans le monde, mais le secteur marocain de l’aéronautique «a une maturité étonnante alors qu’il est récent».

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc