×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Sidérurgie: La Sonasid alerte sur le secteur

    Par Soufiane NAKRI | Edition N°:4829 Le 05/08/2016 | Partager
    Chute de 26% du chiffre d’affaires de l’entreprise
    En cause, l’import et la concurrence locale
    sonasid_029.jpg

    La surcapacité sidérurgique chinoise impacte les réalisations financières 2015 de Sonasid. Cette tendance se poursuit encore

    Les temps sont durs pour la sidérurgie marocaine. La Société nationale de sidérurgie (Sonasid) anticipe  des résultats dans le rouge pour le premier semestre 2016. Pour rappel, l’entreprise vient de procéder au changement de l’équipe dirigeante. Les problèmes de cette industrie dépassent les frontières. Le secteur traverse une crise  à l’échelle nationale et internationale. La surcapacité sidérurgique chinoise continue de toucher de plein fouet le marché local. Les exportations ont, en effet, progressé de 9% par rapport à la même période de l’année précédente.
    En 2015, la production mondiale de l’acier a été de 1,6 milliard de tonnes. Les entreprises chinoises s’accaparent la part du lion. Comme nous l’annoncions dans notre édition (du 4 mai 2016), sur les 10 plus grandes entreprises mondiales, 6 sont chinoises. Pour le moment, Pékin a été reconnu coupable du dumping sur les tubes d’aciers
    Sur le marché local, la concurrence s’intensifie avec la montée des nouveaux entrants, provoquant une hausse de l’offre, dans un marché où la consommation de rond-à-béton a reculé de 11% comparé à l’année précédente. Par ailleurs, la multiplication des offres et le ralentissement de la demande, notamment celle du secteur immobilier et du BTP, ont généré une chute des prix du rond-à-béton de 21% durant le premier semestre 2016 par rapport à la même période de l’an dernier. A cet effet, les volumes de Sonasid sur cette catégorie de produit s’inscrivent dans un trend baissier avec un rythme inférieur à celui du marché qui a enregistré une contre-performance de 7%.
    Pour Sonasid, cette conjoncture s’est traduite par des indicateurs financiers en retrait. Pour la deuxième fois (en février dernier), le leader du marché national annonce un profit warning. En dépit de la bonne performance des coûts de production, le groupe s’attend à une chute de 26% du chiffre d’affaires. Par ailleurs, et afin  d’améliorer sa rentabilité financière. La société poursuit sa politique d’optimisation de l’ensemble de ses coûts ainsi que le renforcement de son réseau de distribution.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc