×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Edition N° 5523 | Le 24/05/2019
    La modification de la quotité du droit d’importation du blé tendre était à l’ordre du jour du Conseil du gouvernement réuni jeudi dernier. Le décret y afférant a été examiné pour la 2e fois alors que la décision devait être prise fin avril dernier. De source professionnelle, on s’attend à la reconduction du plafond généralement appliqué: 135%. Du moins pour le blé tendre. Ceci, bien que cette...
    Edition N° 5521 | Le 22/05/2019
    La plateforme dédiée aux mandataires était dans un état de délabrement avancé. La toiture assurait peu de protection contre la pluie et l’éclairage était également défaillant (Ph. Jarfi) Peau neuve pour le marché de gros de Casablanca. «Réfection des infrastructures, renforcement de sécurité et du contrôle de flux des marchandises  et informatisation des services de taxation», se félicite...
    Edition N° 5516 | Le 15/05/2019
    L’essentiel de la production est consommé par les pays producteurs. L’Asie en concentre 46%. Les échanges mondiaux  portent sur 55 millions de tonnes par an Jamais le marché mondial du sucre n’a été si volatil. Les cours dévissent en Europe, se stabilisent en Asie et en Amérique latine. Mais toujours à des niveaux bas. Le tout, entouré d’incertitudes persistantes. Selon l’Organisation...
    Edition N° 5516 | Le 15/05/2019
    Le recul du volume entre 2017 et 2018 est dû à la pression sur la prime du sucre blanc (différence entre les cotations du sucre brut et du blanc) qui rémunère le raffinage  Les prix mondiaux du sucre sont sous haute tension. A New York comme à Londres les cours du brut et du blanc ont dégringolé pour se situer à leurs  niveaux les plus bas: 278 dollars la tonne pour le brut. Même dans ce...
    Edition N° 5513 | Le 10/05/2019
    Par année normale, la production totale  de l’oignon sec atteint 1,5 million de tonnes. Dans les années à forte sècheresse, les prix peuvent augmenter à des niveaux vertigineux comme c’était le cas en 2016 (Ph. Jarfi) L’oignon sec fait pleurer de plus belle la ménagère! Cette fois, pas en l’épluchant mais en l’achetant. En une quinzaine de jours, son prix est passé du simple au double. Au 8...
    Edition N° 5513 | Le 10/05/2019
    Peu coûteuse au niveau de la production, l’eau de rose peut rapporter gros. Elle est extraite de la rose fraîche (Ph. L’Economiste) La rose à parfum séduit et gagne en valorisation. Utilisée par les plus grandes maisons de parfum, la fleur fait l’objet d’une forte demande à des prix rémunérateurs, selon les diverses transformations. L’huile essentielle utilisée dans la fabrication des...
    Edition N° 5510 | Le 07/05/2019
    L’import des demi-produits utilisés dans diverses industries de transformation a enregistré une hausse de 7,4%. Celui des biens d’équipement s’est stabilisé à 31,3 milliards de DH. A eux seuls, ces deux groupes de produits représentent près de 48% dans le total des importations Changement dans la structure de la balance commerciale. A fin mars dernier, produits bruts, demi-produits et biens...
    Edition N° 5505 | Le 29/04/2019
    Pour le patron des patrons, Salaheddine Mezouar, la réforme fiscale doit procéder  d’une loi-cadre. Histoire de mettre en place un système à la fois pérennisé et évolutif (Ph. Bziouat) Pas moins de huit mois de travaux du comité d’experts et l’implication  de toutes les instances de la Confédération patronale ainsi que le recours à l’expertise des   fiscalistes et des experts-comptables. Le...
    Edition N° 5502 | Le 24/04/2019
      En 2018, le secteur de l’agriculture a clôturé l’année sur une performance moyenne de 3,9%, après une hausse de 15,4% une année auparavant et un plongeon de 13,6% à fin 2016 qui a été marquée par le retard des pluies. Mais depuis le lancement du plan Maroc Vert (2008), la valeur ajoutée agricole a bondi de 64% Comme nous l’annoncions dans notre édition du 16 avril, une campagne céréalière...
    Edition N° 5501 | Le 23/04/2019
     Au premier trimestre 2019, les dix principales sources de recettes représentent 94,9% du total des entrées ordinaires. Avec des recettes de 14,8 milliards de DH, l’IS constitue la première source du budget de l’Etat La dynamique affichée par les recettes ordinaires se confirme sur le premier trimestre. A fin mars dernier, elles ont enregistré une hausse à deux chiffres de 11,8% pour s’...
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc