×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:1792 Le 17/06/2004 | Partager

. Des braqueurs quittent bredouilles une banque Des braqueurs ont quitté bredouilles une banque de Furiani, près de Bastia, le système entièrement automatisé du coffre ne permettant pas aux employés de leur remettre de l’argent, selon la police. Deux hommes encagoulés et armés ont pénétré dans l’agence du Crédit Mutuel de Furiani et exigé des employés qu’ils leur remettent le contenu du coffre. Ces derniers leur ont expliqué qu’une nouvelle technologie ne leur permettait pas d’accéder à un coffre entièrement automatisé qui “avale” les espèces à mesure qu’elles sont déposées par les clients et qu’ils ne peuvent en aucun cas l’ouvrir, comme cela est mentionné sur une affichette à l’entrée de la succursale. Les braqueurs se sont énervés, ont légèrement molesté trois employés, et ont fini par partir à bord d’un véhicule au volant duquel un complice les attendait.. On ne badine pas avec la virilité d’un homme Un octogénaire ne peut être contraint à passer plusieurs nuits dans une clinique spécialisée pour y subir des tests sur sa virilité au prétexte qu’il est suspecté de viols, a jugé la Cour constitutionnelle allemande. Une telle contrainte constituerait une “atteinte inadmissible” à la liberté de l’homme, a argumenté la haute juridiction, jugeant l’idée “disproportionnée”. A la satisfaction de l’homme de 81 ans qui a ainsi obtenu gain de cause. Poursuivi pour plusieurs viols commis en 2003, il conteste les faits, arguant qu’il a perdu sa virilité depuis plusieurs années en raison de son diabète. Pour s’en convaincre, la Cour d’appel avait ordonné le 21 mai que l’octogénaire subisse des tests sur sa virilité pendant “trois jours maximum”. . C’est officiel, les frites sont un légume frais C’est officiel, les frites sont un légume frais, a annoncé le département américain de l’Agriculture (USDA). Mais que les amateurs de pomme de terre ne se réjouissent pas trop vite, cette reclassification est à but commercial et non nutritionnel. “Les frites roulées dans la pâte à frire sont considérés comme périssables”, dans le cadre de la loi sur les produits agricoles périssables, a indiqué l’USDA. Ces frites sont légèrement blanchies, mais pas complètement cuites. Elles peuvent être fraîches ou congelées.“Ceci n’est pas un guide nutritionnel. Ces frites sont toujours considérées comme des aliments transformés”, a souligné le département. . Une «république aborigène» démanteléeLa police taiwanaise a démantelé au bulldozer un campement où les descendants des premiers habitants de l’île avaient fondé une “république aborigène” auto-proclamée. Des centaines de policiers anti-émeutes et quatre bulldozers ont mis fin à l’existence de la “République de Kaosha” créée l’an dernier par des aborigènes dans le comté de Kaoshiung, dans le sud de Taïwan. “Kaosha” était le terme péjoratif utilisé pour désigner les tribus taïwanaises lors de la colonisation japonaise de 1895-1945.Des incidents ont opposé la police aux habitants qui s’opposaient à la destruction de leur quelque 270 maisons de bois. Il n’y a pas eu de victime.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc