×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Un civil à la tête du Conseil de la sécurité turc

Par L'Economiste | Edition N°:1835 Le 18/08/2004 | Partager

. L'UE exige un contrôle de l'appareil militaire par des institutions civilesLe gouvernement turc, pour la première fois, a nommé un civil à la tête du Conseil national de sécurité (MGK), important organe politico-militaire, dans le cadre des réformes visant à réduire l'influence de l'armée sur la vie politique du pays afin de rejoindre l'Union européenne. La nomination de Yigit Alpogan, ambassadeur de Turquie à Athènes, comme secrétaire général du MGK a été approuvée par le chef de l'Etat et publiée mardi au journal officiel. Le MGK, où siègent les principaux généraux et dirigeants civils du pays, a pour rôle de conseiller le gouvernement. Le poste de secrétaire général était jusqu'à présent toujours attribué à un général. Parmi les exigences de l'Union européenne à laquelle la Turquie veut adhérer figure un contrôle des institutions civiles sur l'appareil militaire. Les dirigeants européens doivent décider en décembre s'il y a lieu d'ouvrir des négociations d'adhésion avec la Turquie.Synthèse l'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc