×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Les prisonniers palestiniens toujours en grève

Par L'Economiste | Edition N°:1835 Le 18/08/2004 | Partager

. La Ligue arabe demande la création de commissions d'enquêteLA Ligue arabe a demandé hier mardi la création de commissions internationales, sous l'égide des Nations unies, pour enquêter sur les conditions de détention des prisonniers palestiniens en Israël.Dans un communiqué publié au Caire, le secrétaire général de la Ligue Amr Moussa demande la «création de commissions internationales, sous l'égide des Nations unies, pour enquêter sur la situation des prisonniers palestiniens dans les prisons et les centres de détention en Israël».Le communiqué appelle à «prendre toutes les mesures indispensables pour contraindre les autorités d'occupation israéliennes à respecter les conventions internationales dans ce domaine et à mettre un terme aux crimes et violations dont ces prisonniers font l'objet».Les prisonniers palestiniens sont éligibles à «la convention de Genève sur les prisonniers de guerre», a souligné en outre Amr Moussa, qui a appelé la «communauté internationale à ne pas se contenter de dénoncer les pratiques israéliennes, mais à intervenir avec vigueur pour obtenir leur libération».Moussa s'est par ailleurs déclaré «indigné par les déclarations racistes du ministre israélien de l'Intérieur, affirmant qu'il n'avait cure de ces prisonniers», selon le communiqué.Une partie des quelque 8.000 Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes a commencé dimanche une grève de la faim pour tenter d'améliorer les conditions de détention. Ce mouvement doit s'étendre aujourd'hui à l'ensemble des détenus palestiniens.A rappeler que l'Autorité palestinienne a appelé lundi à une journée de jeûne en soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim.Les détenus palestiniens réclament notamment la suppression des vitres les séparant de leurs parents durant les visites, la fin des fouilles corporelles «humiliantes», et des punitions en cellules spéciales très étroites.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc