×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
Entreprises

Royal Mansour aux petits soins des golfeurs

Par L'Economiste | Edition N°:77 Le 29/04/1993 | Partager

LE Royal Mansour innove tout en restant dans la lignée du chic classique. Le palace de Casablanca relève que le flux d'hommes d'affaires a repris après Ramadan, en dépit de la récession mondiale et d'un climat local morose. Pour accompagner sa prestation de base, qui est l'hébergement, il crée des services annexes très particuliers. Des "packages golfs" ont ainsi été montés.

Les hommes d'affaires viennent certes prospecter les marchés et conclure quelques contrats. Ils aiment au passage "faire quelques trous" et arpenter les greens. Casablanca est une escale économique, elle peut devenir une destination golfique avec l'ouverture prochaine du Royal Golf d'El Jadida, la réouverture et l'extension de celui de Benslimane, qui s'ajoutent aux golfs de Mohammédia et Dar Essalam. Le palace se saisit de ce créneau, offre un produit "clef en main" aux agences spécialisées, au tours opérateurs, sur les marchés émetteurs.

Le golfeur qui arrive pour ses affaires, ou ses loisirs exclusivement, est déchargé de toutes les contingences matérielles. Il est pris en charge sur place: les caddies et les réservations des départs sur les greens sont organisés par des accords entre l'hôtel et les clubs . Même ses sacs et ses chaussures de sport trouvent un personnel aux petits soins.

Si les muscles du golfeur sont endormis, un service de "remise en forme" les réveillera par des séances spécialement étudiées de massage, fitness et d'une thérapie très locale, le Hammam. En définitive, le golfeur pressé, qui ne dispose que d'une journée, peut profiter du forfait "green cup", qui va de 1.000DH (Mohammédia) à 1.700DH (Dar Salam). Venu pour un week end, le golfeur pourra passer 3 nuits, choisir deux parcours, pour 4.990DH. S'il veut oublier ses conseils d'administration, le temps d'une semaine, entre une chambre de luxe et les 4 golfs de la région, le dépaysement lui coûtera 9.990DH et 4.950DH pour sa compagne.

Dans la foulée, Royal Mansour a aménagé au hall des arrivées de l'Aéroport MohammedV un stand pour accueillir les golfeurs et les autres clients.

Les golfeurs, que les marches au grand air auront affamés, trouveront la carte "Printemps - été" du chef des cuisines, Lionel Jounault, allégée et colorée à l'occasion des grandes chaleurs. Les grillades de poisson (en assortiments) et de viande reviennent. Les inconditionnels des sauces les trouveront moins grasses. A moins que les "panachés de salades de saison", et les 3 petites salades en impromptue gourmande, ne les tentent.

Enfin, peut-être pour mieux marquer son appartenance à une chaîne (Forte) qui en compte 850 dans le monde, Royal Mansour accorde une "venue garantée" commune au réseau. C'est le créneau de l'incentive qui est visé: tout organisateur de congrès est assuré de trouver, à Casablanca, comme ailleurs dans le monde, le même contrat, les mêmes accessoires audio-visuels pour ses manifestations d'entreprise.

K.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc