×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Richbond: L'usine de polypropylène opérationnelle en 1993

Par L'Economiste | Edition N°:52 Le 05/11/1992 | Partager

Les travaux de construction de la nouvelle unité de production de polypropylène sont déjà très avancés. La surface couverte est de 2 hectares. L'unité sera opérationnelle à compter du 1er Juin 1993. Le groupe Richbond renforce ainsi sa politique d'intégration verticale entamée depuis 1983.

La dernière unité du groupe Richbond produira du polypropylène à partir de Juin 1993. Il est possible de se faire une idée de l'importance de cette unité à partir de la surface occupée, qui est de 2 hectares couverts sur 4 niveaux. Le matériel comprend des lignes d'extension et des lignes de moulinage. La création de cette usine a été précédée par l'installation d'une petite unité test qui produit actuellement 600 kg de polypropylène par jour.

L'idée date de 1989. M. Karim Tazi, Directeur de Richbond, souligne “qu'il était nécessaire de continuer à satisfaire les besoins en fil de tissage qui risquait de faire les frais du virage habillement pris par le groupe en 1988. Richbond entrait alors dans le secteur des filaments synthétiques en devenant textureur de polyester”. Les dirigeants décident, dès 1991, d'investir dans l'extrusion du polypropylène en installant une ligne pilote. En 1992, après cette expérience concluante, sont lancés les travaux de l'usine de production de polypropylène.

La nouvelle usine sera située dans le prolongement de l'usine principale qui est installée sur 3,6 hectares. Cette dernière englobe les autres unités du groupe qui sont spécialisées dans les mousses de polyuréthanne, le tissage, la filature et la confection.

Sportswear

Le département confection est le plus jeune. Il a deux ans et sa capacité moyenne de production est de 5.000 pièces/jour. Cette unité produit des articles sportswear et en particulier des joggings, des pull-over, et des sweat-shirts. Le département confection emploie un effectif permanent de 150 personnes et est desservi par 4 ateliers (tricotage, coupe, sérigraphie et couture). La production, réalisée à partir des fils de la filature “open end Richbond”, est entièrement écoulée sur les marchés allemand, belge, hollandais et britannique. Tous les articles sont confectionnés à partir du molleton Richbond. C'est une des caractéristiques principales de la société. M. Tazi précise à ce propos “qu'il s'agit de la mousse polyuréthanne ou de la filature, seules les matières premières de base sont importées”.

Le premier département est l'unité de production de mousse polyuréthanne. Il produit en moyenne 400 tonnes par mois.

Le département qui confectionne les fameux matelas Richbond utilise tous les supports de la société, à savoir, la mousse, les ressorts, les fils, les tissus, la ouate et la ganse. Ce second département produit une moyenne de 12.000 unités/mois, toutes dimensions confondues. Pour la banquette de mousse haussée qui constitue le produit qui s'écoule le mieux et “rapporte le plus”, une moyenne de 20.000 pièces sont réalisées par mois.

La filature Richbond fabrique deux catégories de fils: le fil à fibre discontinue (dit type coton) et le fil à fibre continue (dit type soie ). La première catégorie correspond à la filature classique et est destinée à l'habillement (coton, acrylique et polyester). La seconde catégorie est la filature par filage destinée à l'ameublement (polypropylène et polyester).

Le tissage et plus précisément les tissus d'ameublement, constituent la majeure partie de la production de Richbond avec une moyenne de 250.000 mètres linéaires réalisés par mois. Le tissu d'ameublement comprend deux catégories: le tissé et le non-tissé.

Intégration verticale

Le groupe Richbond, qui réalise actuellement un chiffre d'affaires de 282 millions de Dirhams a été créé en 1965 et a opté pour une intégration verticale. L'idée au départ était l'utilisation de la mousse dans l'ameublement traditionnel. Face à la demande croissante, la petite usine de Aïn Bordja à Casablanca déménage dans une unité neuve sise Boulevard Hassan El Alaoui en 1969. C'est aussi à cette date qu'a été lancée la fabrication de matelas à ressort.

La construction de l'actuelle usine principale avait été réalisée en 1977 et le déménagement a eu lieu en 1980. C'est à ce moment précis que la structure d'expédition a été renforcée par l'acquisition d'une quarantaine de camions.

En 1983, la société investit dans le tissage. Les tissus servaient alors à recouvrir les matelas et les banquettes en mousse. En 1985, l'intégration vers l'amont se poursuit avec un investissement dans la filature. Le démarrage de la filature en “open end” est effectué en 1986. Deux années plus tard, Richbond décide de se spécialiser dans le fil acrylique coton destiné au marché de la bonneterie. La société Continue son intégration, mais cette fois-ci de l'amont vers l'aval, en fabriquant du fil coton et acrylique déjà teint. “Ces produits permettent aux bonnetiers d'éviter l'étape coûteuse de la teinture de tissus en utilisant un acrylique de type coton puisque filé sur une machine en open end”, souligne M. Tazi.

Enfin, dernière force de Richbond: un réseau de distribution. Réseau que la société a commencé à bâtir dès la fin des années soixante. Ce qui constitue une démarche originale par rapport aux habitudes des industriels du textile. Richbond dispose de dépôts dans les grandes villes comme Tanger, Oujda, Marrakech, Agadir et Fès notamment.

Par ailleurs, la commercialisation dans les souks s'effectue par le biais de revendeurs indépendants et de grossistes. Pour les livraisons à travers le pays, la société possède un parc composé de 40 camions.

Naïma HADER

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc