×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Remue ménage dans l'emballage métallique

    Par L'Economiste | Edition N°:296 Le 18/09/1997 | Partager

    Nouvelle étape pour Carnaud Maroc. Ses deux principaux actionnaires s'allient pour la constitution d'un grand groupe spécialisé dans l'emballage.


    Un peu plus d'un demi siècle après sa création, Carnaud Maroc se prépare à une nouvelle jeunesse. Ses deux principaux actionnaires, CMB (Carnaud Métalbox) et la SNI, viennent de signer une convention pour la création d'une holding commune à laquelle ils apporteront l'intégralité de leurs participations (plus de 68%) détenues dans la société. Le capital de cette nouvelle entité sera contrôlé à part égale par les deux associés. CMB devra ainsi céder à son partenaire une partie de sa participation (environ 44%) dans Carnaud Maroc. L'objectif de cette alliance stratégique est de constituer un grand groupe de fabrication et de commercialisation de produits d'emballages. Cette association constituera également le point de départ d'ouverture internationale de Carnaud Maroc. Selon la SNI, le domaine d'activité du groupe pourra englober, en plus du Maroc, les autres pays du Maghreb et d'Afrique.
    Il est par ailleurs annoncé qu'une filiale industrielle plastique spécialisée dans la fabrica-tion et la commercialisation de bouteille en Pet et de bouchons plastiques sera créée en partena-riat avec la Société des Brasseries du Maroc.
    Les points essentiels de cet accord seront divulgués dans les prochains jours.
    En attendant, Carnaud Maroc continue d'occuper solidement sa place de leader sur le marché des emballages métalliques qu'elle contrôle à hauteur de 60%. A fin 1996, elle a réalisé un chiffre d'affaires HT de 570,3 MDH, en hausse de 1,2% par rapport à l'année précédente.

    Programme d'investissement


    D'après le rapport d'activité 1996, cette progression résulte de la très bonne demande du secteur de la conserve végétale et de la reprise en fin d'année de celui du poisson. Ce réchauffement tardif n'a toutefois pas permis à Carnaud Maroc d'atteindre ses objectifs dans ce créneau. Le document souligne que «la conserverie de poisson avait très timidement démarré en raison du lancement tardif de la campagne de pêche. De plus, la faiblesse des captures débarquées dans les ports sahariens, principales sources d'approvisionnement, a pesé sur l'activité des unités industrielles».
    En revanche, la conserve végétale s'est bien comportée tout au long de l'année 1996. Il est souligné que ce secteur a connu un volume d'activité nettement supérieur à celui de l'année précédente. Les fabricants d'emballages ont par conséquent tiré profit de cette conjoncture favorable, notamment pour l'olive, l'abricot et la tomate. Les ventes de boites pour lait en poudre et café soluble ont également évolué dans le même sens. Pour la conserve de cornichon, Carnaud Maroc précise que ses ventes «sont restées au même niveau qu'en 1995, traduisant le peu de compétitivité du produit marocain dont le développement est freiné par des droits de douane acquittés à l'entrée de l'UE» .
    Le comportement des emballages destinés au secteur industriel a été plus décevant. Les ventes ont globalement évolué en baisse comparativement à 1995. Ce recul concerne les emballages pour insecticides produits d'entretien et pétroliers, entre autres.

    En définitive, le bénéfice net de Carnaud Maroc a progressé de plus de 4% à 31,2 MDH. Pour l'exercice en cours, il est attendu un niveau similaire, des difficultés d'approvision-nement des conserveries de poisson(1).
    L'ouverture sur les marchés extérieurs, pourrait permettre à Carnaud Maroc d'atténuer l'effet de ces problèmes conjoncturels. La société a d'ailleurs lancé un programme d'extension et de modernisation des équipements. Près de 81 MDH ont déjà été investis en 1996.

    · Carte de visite

    Carnaud Maroc est une société principalement spécialisée dans la fabrications d'emballage métalliques. Son capital s'élève à 144,585 MDH. Outre CMB et SNI, elle réunit en son sein la BNDE (environ 20%) et la CDG (5%). Le reste est éparpillé dans le public.

    (1) Voir L'Economiste N° 295 du 11 septembre 1997.

    Alié Dior NDOUR

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc