×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Agenda

Projet de modification des statuts de l'Association des Transitaires : Conflits pour l'élection d'un président

Par L'Economiste | Le 17/10/1991 | Partager

Assemblée Générale à rallonge pour l'association des transitaires, les 3 et 5 octobre : elle a en effet décidé de modifier ses statuts et de désigner un nouveau bureau. Cependant, ces décisions ont été contestées en raison des conditions dans lesquelles se sont déroulées les deux réunions.
Ces deux réunions, tenues à deux jours d'intervalle à Casablanca, sont peut-être le signe d'un changement d'époque, aussi bien pour l'association que pour le métier de transitaire.

Les réunions de l'Association des Transitaires, les 3 et 5 octobre, révèlent la gravité des problèmes auxquels se trouvent exposés les transitaires et la nécessité -voire l'obligation- de s'adapter rapidement (cf. dans notre rubrique Entreprises, les modifications introduites par l'Administration des Douanes).
A l'issue d'un débat houleux, M. M'Hamed Seqat, dont l'élection à la présidence fut par la suite contestée, a insisté sur l'impératif "d'injecter un sang nouveau" et de sortir de la "léthargie" dans laquelle baigne, selon lui, l'Association.
Il a, à ce titre, proposé d'apporter des amendements à certains articles des statuts de l'association :
-Contrôle. (Art. 12): Création d'une commission de contrôle financier composée de deux personnes.
-Conseil d'Administration. (Art. 13): Elargissement du conseil d'Administration dans le but de faire participer davantage de transitaires à la vie de leur Association. Le Conseil d'administration, composé de quinze membres au maximum, est élargi à vingt et une personnes au maximum.
-Bureau du Conseil. (Art. 14): Création d'un comité Directeur. Puisqu'il y a, toujours selon M. M. Seqat, confusion entre le Conseil d'Administration et son Bureau, on a préféré créer un comité plutôt qu'un bureau.
-Empêchements. (Art. 16 et 21): En cas d'absence ou de maladie, le Président est remplacé par le Premier Vice- Président et en cas d'empêchement de ce dérnier, par le second Vice-Président (art. 16).
-Secrétariat Général. (Art. 16 b): Recrutement d'un permanent.
-Réunion du Conseil. (Art. 17): Réunion du Conseil d'Administration au moins une fois par trimestre, pour garantir l'assiduité des membres de l'association. Auparavant, les réunions étaient censées être mensuelles.

-Dispositions communes. (Art. 21): Facilité d'adhésion à l'association. Cet article stipule que "l'Assemblée Générale se compose de tous les membres adhérents ayant acquitté leurs cotisations de l'année en cours."
Pour renforcer l'Association, tout transitaire peut à n'importe quel moment de l'année, fusse en décembre, déposer sa candidature.
Tous ces efforts de modification révèlent la volonté de se préparer à l'échéance de 1992.
La réforme douanière, exposée par M. Hammad Jaï Hokimi, aura au passage provoqué une prise de conscience des enjeux auxquels se trouve confrontée la profession, dont l'exercice est , rappelons-le, soumis à agrément.
Néanmoins, des interrogations demeurent sur la question de savoir si les amendements des statuts seront suffisants, compte compte tenu des conditions difficiles dans lesquelles s'est déroulée la deuxième réunion.La légalité de cette réunion a été en effet vivement contestée par M. Abdelhaï Amor, Président d'Honneur de l'Association, lors de la réunion du Conseil d'Administration tenue le mercredi 9 octobre, à l'issue de laquelle, M. Ahmed Baazaoui (alors Vice-Président) a été porté à la Présidence jusqu'aux prochaines élections.

Hakima EL MARIKY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc