×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

Peugeot-Citroën recycle ses pare-chocs

Par L'Economiste | Edition N°:25 Le 16/04/1992 | Partager

Le groupe PSA (Peugeot-Citroën) a mis au point une mini-usine mobile pour récupérer et traiter 2.400 tonnes de pare-chocs chaque année. L'objectif de cette mini-usine, qui a nécessité un investissement de 1,5 million de Francs, est de récupérer et de récycler les déchets industriels sur les sites de production, les épaves de véhicules, les pièces usagées, les batteries etc... On a appelé cette opération "zéro décharge".
Les pare-chocs représentent 80% des pièces détachées en matière plastique remplacées par les concessionnaires, les services après-vente ou les agents de PSA.
800.000 pare-chocs, changés chaque année en France par le réseau PSA, aboutissaient donc, il y a encore quelques semaines, dans les décharges publiques.
En collaboration avec sa filiale logistique Gefco, le groupe automobile français a mis au point une filière spécialisée dans le traitement des pare-chocs et s'est associé avec la Scotra, société de recyclage des poubelles en matière plastique.
Pour concrétiser son opération "zéro décharge", PSA a mis en service un véhicule collecteur-broyeur de 38 tonnes, composé d'un camion et d'une remorque.
Le broyeur traite en moyenne 600 pare-chocs par heure, soit environ 2 tonnes de matière plastique. Les morceaux obtenus (20x10cm) au terme de cette première étape sont ensuite pris en charge par un tapis roulant et déversés dans la benne du camion, pouvant contenir jusqu'à un millier de pare-chocs broyés. Une fois sa benne remplie, le collecteur-broyeur se rend à l'un des 17 centres de récupération que compte le pays. Quand le volume de pare-chocs broyés récupéré par chacun des centres est suffisant, il est envoyé dans une usine spécialisée et traité pour donner naissance non pas à des pare-chocs neufs, mais à de petites pièces qui s'insèrent dans la composition du tableau de bord, de bavettes pare-boue etc...

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc