×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Partenariat : Grup société financière catalane installe une filiale

    Par L'Economiste | Edition N°:48 Le 08/10/1992 | Partager

    Grup Maroc, filiale du groupe financier espagnol Corporacio Financera Grup, s'installe à Casablanca en vue d'offrir aux entreprises marocaines intéressées, toutes les prestations afférentes au "corporate finance". La filiale marocaine aura un rôle d'intermédiaire entre les sociétés marocaines et espagnoles.

    La filiale du groupe financier espagnol, Corporacio Fiancera Grup dont le siège est à Barcelone, a été créée en Avril 1992. Son activité démarre avec un portefeuille de sociétés espagnoles fourni par la maison mère. "La filiale marocaine a pour objet de susciter et d'entretenir les flux financiers et commerciaux entre les sociétés espagnoles et marocaines" , selon ses dirigeants. Grup Maroc se substitue aux opérateurs espagnols. Juridiquement cette substitution s'effectue sous la forme d'un mandat. L'activité de prestataire de services aux entreprises de Grup Maroc cerne trois volets principaux. Le premier concerne l'investissement. Pour la réalisation d'un investissement, la filiale identifie et évalue les projets. De plus, agissant en qualité de mandataire, elle est habilitée à procéder aux négociations et à déterminer l'apport financier de chaque partenaire. Sa mission ne s'arrête pas là. Elle assume également le montage, le suivi des financements subventionnés ainsi que celui des intérêts du partenaire étranger. Ceci suppose la prise en charge par Grup Maroc de toutes les formalités juridico-administratives y afférentes. Pour la partie investissements, la société mère dispose d'un portefeuille important d'entreprises espagnoles qui, dans un dessein de délocalisation, souhaitent trouver un partenaire marocain. Le portefeuille de sociétés que gère la maison mère est constitué en majorité de sociétés catalanes.
    Ces sociétés espagnoles sont généralement des PME familiales, à très forte composante technologique et agressives sur le plan international. La commercialisation est bien gérée par ces sociétés, et la délocalisation de la production sur les partenaires marocains éventuels est très demandée. M. Redouane Alaoui, Directeur de Grup Maroc, précise que "pour réaliser un partenariat pérenne, il ne faut pas être attentiste, il est nécessaire d'aller le chercher là où il se trouve. Il ne s'agit aucunement de bénéficier d'un apport technologique ou commercial clé en main". Il ajoute qu'il faut aller plus loin et définir un projet sérieusement avant d'investir son argent. Pour cela, la filiale marocaine prend en charge la formulation de projets raisonnables. De l'autre côté, la partie espagnole constitue le "moroccan desk".
    Pour M. Jaime Marsal, qui porte le titre de "Circulo de Negocios Internacionales", coordonnateur auprès de Corporacio Financera Grup, "le Maroc est à un certain stade au niveau industriel. Dans des secteurs comme l'agriculture, le Maroc est très compétitif en terme de matières premières. Mais dans toute la partie commercialisation, voire transformation (produits congelés...), il y a des lacunes."

    Le second volet de l'activité de la filiale a trait aux contacts commerciaux tant à l'import qu'à l'export. La filiale marocaine aide les entreprises marocaines à conquérir de nouveaux marchés. Ce second volet contient aussi la possibilité de mise en relation avec des fournisseurs de biens d'équipement, de matières premières ou de produits finis. Elle aide également les sociétés intéressées à acquérir des cartes commerciales.

    Enfin le troisième volet regroupe l'activité de conseil et d'assistance aux investisseurs. Grup Maroc prend en charge la location de bureaux, le recrutement de personnel. Elle effectue également le suivi des travaux , des études techniques et des participations étrangères. Dans le cadre de ce dernier volet, la filiale marocaine procède aux études sectorielles. Elle a en dernier lieu un rôle de conseil en privatisation. La société offre toutes ces prestations moyennant une commission. Elle agit, en sa qualité de mandataire du partenaire espagnol, en ses lieu et place. Elle est habilitée à négocier les conditions de partenariat avec le partenaire marocain éventuel. En contrepartie, le client s'engage contractuellement et verse un acompte préalablement aux études de faisabilité. De même, le mandaté s'engage à offrir en exclusivité à son mandataire le partenaire souhaité. Le mandaté s'engage également à traiter discrètement et confidentiellement le dossier qui lui est soumis.

    Le temps écoulé entre l'ouverture d'un dossier et sa réalisation est en moyenne de un an pour un investissement et de six mois pour une recherche commerciale. La maison mère, Corporacio Financera Grup à Barcelone, partenaire de Bordier (Banque Suisse) est une société de services financiers et de conseil. Ses multiples activités vont de la gestion de patrimoine, en passant par le développement de projets immobiliers, courtage d'assurances aux placements financiers (intermédiation boursière). Ses prestations en matière de finances et de conseil sont offertes aussi bien aux particuliers qu'aux entreprises. Pour les entreprises, Corporacio Financera Grup prend en charge notamment la gestion de trésorerie, la recherche de partenaires investisseurs...etc.

    N.H.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc