×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    OCP: Les travaux pour Maroc-Phosphore V et VI en phase de lancement

    Par L'Economiste | Edition N°:59 Le 24/12/1992 | Partager

    MAROC PHOSPHORE 5 et 6 sont destinés à valoriser 4,9 millions de tonnes par an. Le complexe devra produire annuellement 1,4 million de tonnes de P205 et 2,8 millions de tonnes d'engrais sous forme de DAP.

    Le coût du projet est estimé à 1,5 milliard de dollars. La réalisation de ce projet se fera sous forme de sous ensembles "clé en main" coordonnés par Maroc-Phosphore. Les études générales ont été déjà réalisées. Les cadres de l'OCP se plaisent à évoquer la capitalisation de l'expérience qui leur permet de réaliser dans un temps record les différentes études. Les études détaillées qui accompagneront les travaux sont à la charge de la société SMESI (Société Marocaine d'Etudes Spéciales et Industrielles), filiale de l'OCP et de la société japonaise, Mitsui. La société espagnole Focoex s'occupera de la livraison du matériel nécessaire pour les études.

    Le marché devrait être adjugé dans les prochains mois. Les travaux dureront près de 3 ans et demi. Avec MP 5 et 6, I'OCP tournerait en pleine capacité vers 1998. D'autres complexes sont au programme de l'OCP.

    Cinq lots principaux constituent le projet. Le lot sulfurique est composé de six unités de production d'acide sulfurique. La capacité de production annuelle est de 4,5 TMH (tonnes monohydrate). La concentration d'acide est de 98,5% de monohydrate par tonne d'acide. La consommation de soufre est estimée à 1,5 million de tonnes par an.

    Le lot "utilités" est constitué principalement d'une centrale thermoélectrique, de deux chaudières, d'une station de traitement d'eau, d'une station de pompage d'eau de mer, et de reprise en eau de mer.

    Le lot phosphorique est composé de manutention des phosphates et de production d ' acide phosphorique . Les équipements de manutention de phosphates comprennent une station de déchargement du phosphate humide, d'une capacité de déchargement des trains de 2.000 tonnes/heure. Le parc de stockage de phosphate humide sera d'une capacité de 400.000 tonnes.

    La production d'acide phosphorique comprendra huit lignes de production. La capacité annuelle de production est de 1,4 million de tonnes.

    Le lot engrais compte quatre lignes de production d'une capacité unitaire de production d'engrais DAP de 90T/h/ligne. Ce lot intègre, également, une unité de stockage d'ammoniac d'une capacité de 25.000 tonnes et un ensemble de circuit de manutention.

    Enfin, le lot "Communs" comprend essentiellement les ouvrages de rejet de gypse et le prolongement du canal de rejet d'eau de mer, le piperack principal, les tuyauteries de liaisons, les bâtiments d'entretien et sociaux.

    L'implantation de MP 5 et 6 à Jorf Lasfar, lui permet de bénéficier d'un certain nombre d'avantages. En effet, pour la station principale de pompage d'eau de mer, l'ensemble des travaux de génie-civil ont été réalisés au même moment que MP 3 et 4. C'est aussi le cas de la station de fusion, filtration et stockage de soufre au port, des installations de chargement d'acide phosphorique et des portiques de chargement d'engrais. A l'exception d'une quatrième ligne haute tension ONE pour compléter les besoins en alimentation électrique du complexe MP 5 et 6, les installations ONE existantes sont capables d'assurer l'ensemble des besoins des deux complexes.

    Il est aussi prévu un programme de construction de logements pour le personnel de Maroc-Phosphore à El Jadida.

    L.T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc