×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Maroc Telecom baisse ses tarifs sur le fixe

Par L'Economiste | Edition N°:1303 Le 02/07/2002 | Partager

. L'opérateur unique a aussi revu son zonage tarifaire. Pas de mesure pour les appels à l'internationalLa nouvelle grille tarifaire de Maroc Telecom concernant les appels sur le fixe est opérationnelle depuis hier lundi 1er juillet 2002. La grande nouveauté concerne l'abandon par l'opérateur unique de la facturation variable par unité de temps au profit d'un mode de facturation façon mobile. Chaque appel, quelle que soit la destination, donnera ainsi lieu à une première minute indivisible suivie d'une répartition du reste de la durée par 30 secondes. A travers cette démarche, “Maroc Telecom entend se rapprocher de la vérité des coûts”, lit-on dans un communiqué à ce sujet. En fait, l'idéal serait de ne faire payer au consommateur que le temps réellement passé à utiliser la ligne. La nouvelle facturation, tout en étant loin d'atteindre cet objectif, réduit considérablement la marge “d'erreur” par rapport à l'ancien système. . Découpage Le second volet de réforme de Maroc Telecom concerne la détermination des zones tarifaires. Elles étaient quatre dans l'ancien découpage. Le local, délimité par le périmètre urbain, le voisinage, qui se termine au-delà de 35 kilomètres, le national et les appels du fixe vers le mobile. Aujourd'hui, le nombre est passé à trois, explique l'opérateur. C'est la zone voisinage qui a été éliminée. Ainsi, dans un rayon de 35 kilomètres autour des villes, tout appel sera considéré comme local et facturé dans les mêmes conditions tarifaires. Cette migration s'est accompagnée d'une réduction de fait des prix de l'ordre de 33%, note-t-on à Maroc Telecom. Pour sa part, le prix des communications locales n'a pas subi de changement, à l'exception de l'introduction de la première minute indivisible. La vague de baisses n'a pas, non plus, touché le prix de l'abonnement téléphonique et des appels à l'international, ceci contrairement à l'été précédent. Finalement, l'essentiel de l'effort au niveau des tarifs a concerné les appels interurbains avec une réduction de l'ordre de 17%, explique l'opérateur. A. H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc