×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Logistique de transport : Le groupe français Saga s'implante

    Par L'Economiste | Edition N°:155 Le 24/11/1994 | Partager

    Le groupe international de transport maritime Saga s'implante au Maroc par une opération d'achat d'entreprises. Il crée une holding Saga Maroc et restructure ses différentes entreprises.

    Le groupe français Saga (Société Anonyme de Gérance et d'Armement), spécialisé dans le domaine des transports et des services portuaires, s'est implanté au Maroc par l'achat de trois entreprises qui appartenaient à l'ONA. Il s'agit d'Axel Kajergaard, Toledano et Sogema. Le groupe Saga a également acquis la société Bonnieux dans laquelle il était minoritaire. Celle-ci a changé de raison sociale pour s'appeler Saga-Trans. Les autres entreprises ont gardé la même dénomination pour des raisons commerciales.

    Ces opérations d'achat, qui se sont déroulées en juin dernier. ont coûté au groupe 25 millions de DH. Ces différentes entreprises sont désormais organisées en holding: Saga Maroc, au capital de 5 millions de DH.

    Nouvelles activités

    Pour M. Bouchaïb El Asfari, directeur général de la holding(1), "le groupe Saga mise beaucoup sur le Maroc vu sa situation géographique et son niveau de développement économique".

    Les objectifs de Saga Maroc sont de développer tous les métiers relatifs à la logistique de transport. M. EL Asfari espère que "le vent de privatisation soufflera du côté des services de l'ODEP".

    L'entreprise compte dans un court terme acquérir des dépôts pour les opérations de groupage et de dégroupage. Elle a déjà formulé la demande pour le nouveau terminal à conteneurs au port de Casablanca.

    Saga Maroc veut, par ailleurs, se rapprocher de sa clientèle par l'ouverture d'agences dans les principaux ports. Ces agences seront des filiales de Saga-Maroc et porteront la même dénomination.

    Rien n'est encore défini pour le moment, mais la stratégie de Saga Maroc est de se spécialiser par filières de produits à l'image de sa maison mère. La synergie entre les quatre entreprises se situent dans la complémentarité au niveau du transport: fret aérien, maritime ou terrestre. Plus précisément, Axel Kajergaard est chargée de la manutention à bord des navires.

    Réorganisation des entreprises

    L'activité de Toledano et de Sogema porte sur la consignation et l'affrètement de bateaux. Saga-Trans est spécialisée, quant à elle, dans la logistique des transports aérien et terrestre. Le groupe français Saga a également investis près de 5 millions de DH pour la modernisation de sa filiale marocaine.

    Une nouvelle organisation est en cours de mise en place. Les trois entreprises qui appartenaient à l'ONA sont regroupées dans un même bâtiment, Bd des Forces Armées Royales. Saga-Trans viendra les rejoindre.

    Laholding Saga Maroc gérera tous les services annexes des quatre entreprises: informatiques, administratifs et de secrétariat. Le service commercial des entreprises sera également commun. Il est en train d'être renforcé. Il s'agit, en effet, de raffermir le service marketing et de créer une force de vente. Un budget promotionnel devra être prochainement arrêté. Des insertions publicitaires sont prévues dans la presse écrite, ainsi que la confection de plaquettes et la participation dans des manifestions telles que Vetma ou la Foire de la Mer pour un marketing direct dirigé vers les clients.

    Pour une modernisation des outils de travail, l'acquisition du système IBM AS 400, programmé pour décembre, permettra l'informatisation de tout le siège. Les entreprises du groupe Saga Maroc seront, par ailleurs, connectées avec la maison mère et les armateurs.

    Le personnel qui était affecté à des tâches répétitives suivra une formation pour une réadaptation à d'autres postes. Le programme de formation n'est pas encore arrêté mais d'ore et déjà une formation pour l'utilisation du matériel informatique sera assurée par un organisme externe. Cette formation devra débuter dans un mois. La rénovation du siège, actuellement en cours, porte également sur le renouvellement du réseau téléphonique et électrique.

    L.T.

    Carte de visite

    Le groupe Saga est l'un des tout premiers intervenants mondiaux dans le domaine des transports et des services portuaires. Il dispose de deux types de clientèles: les chargeurs pour lesquels il organise et contrôle le transport des marchandises et les armateurs pour lesquels il intervient en tant qu'opérateur portuaire. Le réseau du groupe représente plus d'une centaine d'établissements répartis dans 43 pays. Les entreprises appartenant au groupe Saga-Maroc emploient aujourd'hui 60 personnes. Cet effectif devra être porté à 70 dans un court terme pour les besoins de la restructuration.

    (1) Claude Benitah assure la présidence an France.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc