×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Lire vite

Par L'Economiste | Le 17/10/1991 | Partager

Vaccination
Les 3ème journées Maghrébines de vaccination lancées le 14 Octobre 1991 font partie de ces opérations qui méritent d'être suivies.
Pour une opération ponctuelle, une logistique matérielle et humaine ad-hoc est mobilisée. Pour vacciner 500 000 enfants et 1,5 million de futures mères, il a fallu former 3900 équipes dont plus de 2500 mobiles, impliquer 21 000 personnes dont 11 000 ne relevant pas du personnel sanitaire. De telles opérations en matière de santé publique rassurent sur ce secteur longtemps délaissé, victime des restrictions budgétaires. A moins que ces opérations de vaccination et donc de prévention de grande envergure ne permettent de réaliser encore plus d'économies.
Il est moins coûteux de prévenir que de guérir.

Bourgeonnement chez I.B.M.
I.B.M. prévoit de développer considérablement la vente de ses articles et services en Europe sous la marque de fabricants locaux, afin d'encourager les sociétés et s'équiper sur place plutôt qu'en Asie.

Sur-approvisionnements dans le sucre
Aux U.S.A., sous la presssion de l'association des producteurs de sucre, le Département de l'Agriculture réduit de 34% les Quotas d'importation du sucre pour 1991-92, au moment où la production mondiale atteint son plus haut niveau.

Centralisation financière en Allemagne
En Allemagne, le projet de centralisation de la Bourse raniment de vieilles querelles. Le paysage économique allemand est fortement imprégné d'un esprit fédéraliste, ce qui a contribué au développement d'un secteur financier compétitif sur le plan international. Cependant les Allemands doivent opter pour l'unification et la croissance des euro-marchés en Allemagne même.

Relance des négociations du GATT
Outre les débats sur les besoins financiers des pays de l'Est, l'Assemblée Générale du F.M.I. et de la Banque Mondiale à Bangkok s'est focalisée sur la relance de l'Uruguay Round.
La semaine dernière le gouvernement allemand a en effet décidé de soutenir activement les politiques de réduction des interventions agricoles, y compris les subventions. Le gouvernement français suivra sans doute cette option.
La Commission de la Communauté Economique Européenne obtient donc une marge de manoeuvre pour conduire les négociations du GATT, bloquée sur les questions agricoles. Néanmoins, il est douteux
que les travaux respectent le calendrier initial, c'est à dire s'achèvent avant la fin 1991.
Le deuxième dossier chaud, après celui des produits agricoles, est celui des échanges en matière de service, lequel contient les difficiles questions du droit de propriété.

Reprise pour la publicité européenne
La récession du marché publicitaire européen est inégale. L'Espagne et l'Italie restent en croissance avec, respectivement + 9 % et + 3 %,
selon les données du groupe Aegis.
Par contree, le marché britannique est en baisse de 6 %, mais prévoit une reprise de l'ordre de 4 % en 1992.
De manière générale, les prévisions s'accordent à orienter l'ensemble des marchés européens à la hausse pour l'année prochaine. Les taux avancés sont compris entre 3 et 6% suivant les pays.

Fusions dans l'acier
Dans la perspective de se renforcer dans le secteur de l'acier allemand et de s'imposer à l'échelle européenne, les deux groupes allemands, Krupp avec 3,6 MT en 1990, ont fusionné. Les salariés s'organisent, cependant, pour contester ce rapprochement.
Dans le même objectif, en Mai 1991, Usinor Sacilor (France) en tête des plus gros producteurs européens d'acier avec 16,5 MT en 1990 et Arbed (Belgique) en cinquième position avec 7,3 MT en 1990 avaient mis sur pied Europrofil. Ils représentent 29 % de la production d'acier de la C.E.E.
La Commission de la C.E.E. a estimé pour sa part que bien que le rapprochement Usinor/Arbed constitue un groupement important, les autres producteurs ou groupes de producteurs sont suffisamment puissants pour qu'il n'y ait pas lieu d'envisager un cas de «position dominante».
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc