×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Après le recensement du verger : Agriculture: Programme de reconversion agrumicole

Par L'Economiste | Le 17/10/1991 | Partager

L'ASPAM a tenu son assemblée générale annuelle le 15 Octobre 1991, avec en vedette le recensement du verger agrumicole national (tous les arbres ont été répertoriés selon leur lieu de croissance, variété, âge) et le programme de reconversion qui devrait en résulter.
En outre, les membres de l'Association des Producteurs d'Agrumes du Maroc (ASPAM) ont à nouveau stigmatisé la croissance de leurs coûts de production (prix de l'eau, de l'énergie, des engrais), les difficultés d'approvisionnement en pieds dues à l'éloigement des pépinières (Agadir, Témara) aggravées par le mauvais état du réseau routier et les difficultés à obtenir des crédits.
La crise financière que traverse actuellement Frumat a aussi été évoquée.L'avenir de Frumat étant en péril, des propositions de solutions ont été débattues. Les représentants des différentes régions du Maroc ont unanimement contesté les offres de Frumat d'acheter aux producteurs les oranges de petit calibre à 0,23 DH le kilo, prix jugé trop bas.
Un programme de renouvellement et de reconversion du verger agrumicole national sera bientôt mis à l'étude. Il s'appuiera sur les résultats du recensement détaillé du verger national entrepris en Mai 1991 et sur l'étude faite par les différents groupes d'exportation.
Le programme sera défini en fonction des évolutions et des tendances du marché extérieur.
L'objectif de ce projet sera de répondre à la demande du marché de l'importation des agrumes ; soit d'offrir des agrumes de qualité supérieure et de calibre correspondant aux normes demandées dans les pays importateurs d'agrumes. Les exportations d'agrumes durant la campagne 1990/91, bien qu'ayant augmenté de 56 % par rapport à la campagne précédente, ne représentent que 47 % de la production totale disponible.

La production des agrumes toutes variétés confondues a augmenté de 38 % ; elle est passée de 1 062 000 T en 1989/90 à 1 467 650 T en 1990/91. Par variétés, l'augmentation de la production est la suivante : 38 % pour la clémentine, 59 % la navel, 30 % la sanguine, 64 % la salustiana et 38 % la Maroc late.
Cette augmentation de la production a été obtenue grâce à de meilleures conditions climatiques, à l'alternance des productions, à l'assistance des techniciens de la SASMA et de l'ASPAM qui ont encadré les agriculteurs dans leur lutte contre "la pourriture brune" durant la cueillette et ont attiré l'attention sur la taille des agrumes.
Toutefois, le problème qui reste posé est celui de la petitesse du calibre et celui de la qualité, en raison du vieillissement des arbres dans le premier cas, et du manque d'intérêt de l'agriculteur pour la qualité. En effet, il vend sur pied sa production en général.
Aussi, pour pallier ce problème et encourager à l'amélioration de la qualité et du calibre, l'ASPAM a suggéré qu'un contrat type fixant les droits et les obligations de l'agriculteur vendeur et de l'acheteur soit envisagé; que des investissements, grâce à une aide de l'Etat, soient entrepris pour l'achat de nouveaux pieds conformément au programme.
Cette aide de l'Etat aux investissements, devait consister, selon l'ASPAM, en des prêts à long terme à des taux d'intérêts préférentiels.

Nadia El Asri

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc