×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

Les exportations africaines en baisse

Par L'Economiste | Edition N°:500 Le 05/05/1999 | Partager

· Les six dragons de l'Asie tirent le marché vers le bas

LES résultats commerciaux mesurés en volume ont été très différents selon les régions en 1998, en particulier en ce qui concerne les importations. Ces dernières ont enregistré la plus forte contraction en volume et en valeur en Asie avec une baisse d'environ 8,5%. Cette situation est le résultat du fléchissement des importations du Japon (5,5%) et des cinq pays directement touchés par la crise financière qui a éclaté au milieu de l'année 1997 (20%). Il s'agit de l'Indonésie, de la Malaysie, des Philippines, de la République de Corée et de la Thaïlande. Le volume des exportations de cette région du monde s'est par ailleurs très légèrement accru. A l'origine de cette hausse, essentiellement la forte croissance des exportations de la République de Corée et des Philippines.
A l'opposé, les importations ont progressé de 7,5% en Europe occidentale et d'environ 10% en Amérique du Nord, en Amérique latine et dans les économies en transition. Le pays de l'Oncle Sam a enregistré la plus forte croissance, due à une accélération de la consommation privée et une évolution régulière de l'investissement. La bonne santé de l'économie américaine a stimulé le commerce intra-ALENA et a soutenu les exportations et la production dans d'autres régions.
S'agissant de l'Amérique latine, la croissance des importations de marchandises a continué à dépasser largement celles des exportations, et l'expansion du commerce dans la région (tant importations qu'exportations) est restée supérieure à la moyenne mondiale.
S'inscrivant dans la même logique, l'Europe occidentale a été la seule grande zone à afficher une hausse de la valeur en Dollars de ses exportations. Les importations ont enregistré en 1998 une progression très proche de celle qu'ont con-nue à la fois l'Amérique du Nord et l'Amérique latine.
L'année 1998 n'a par ailleurs pas été très favorable pour les pays africains et ceux du Moyen-Orient. Ces derniers ont fait les frais de la baisse des produits primaires. La valeur des exportations de cette région a régressé de 16%.

Abdelaziz MEFTAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc