×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique

Le PND aux commandes à Settat mais absent à Berrechid

Par L'Economiste | Edition N°:1608 Le 24/09/2003 | Partager

C'est finalement aux forceps qu'une majorité relative a été dégagée à Settat et a porté Hassan Belabsir, vendredi dernier, à la présidence du Conseil municipal de cette ville. Tête de liste du Parti National Démocratique (PND), le nouveau président a été élu grâce aux voix des membres de la coalition qu'il a réussi à former autour de lui. Une coalition où sont représentés pas moins de 7 partis politiques et un SAP. Mais la surprise est venue de Berrechid où le leader du PND, Abdallah Kadiri, n'a pu accéder à la présidence du Conseil municipal. Donné gagnant dès la proclamation des résultats des élections du 12 septembre, grâce aux 13 sièges remportés par son parti dans cette ville, il ne manquait à Abdallah Kadiri que 3 voix pour prendre les commandes du Conseil municipal. Mais, il s'est vu damer le pion, lundi, à la dernière minute par Mohamed Ben Chaib du Parti de l'Istiqlal. Celui-ci a été élu président du Conseil municipal grâce aux voix notamment du Parti de la Justice et du Développement (PJD) et de l'Union Socialiste des Forces Populaires (USFP), soit donc 16 voix contre 15.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc