×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Le Fonds d'équipement communal lance une émission obligataire

Par L'Economiste | Edition N°:1475 Le 13/03/2003 | Partager

. Il lève 400 millions de DH sur le marché. Cette opération est destinée à couvrir une partie de ses besoins pour l'année 2003, évaluée à près de 2,64 milliards de dirhamsLe Fonds d'équipement communal lance une émission obligataire de l'ordre de 400 millions de DH. Les souscriptions se sont ouvertes aujourd'hui et se poursuivent jusqu'à demain vendredi 14 mars. «Vu la nature de ses emplois, portant principalement sur des prêts à moyen et long termes et destinés au financement des équipements locaux réalisés par les collectivités locales, le FEC est appelé à recourir à des instruments financiers de longue maturité«, est-il indiqué dans la note d'information. L'essentiel des emprunts, mobilisés à ce jour par le Fonds, provient du marché obligataire et des marchés extérieurs offrant des maturités équivalentes.La présente émission obligataire, destinée à couvrir une partie des besoins du FEC pour l'année 2003, évalués à près de 2,64 milliards de dirhams, a également pour objectif d'adosser le passif du FEC à son actif.Les titres émis sont au nombre de 4.000 à maturité de 5 ans et à valeur nominale de 100.000 DH. Ils prendront la forme juridique d'obligations au porteur, entièrement dématérialisées par inscription auprès du dépositaire central qui est la BCP. Quant à la date de jouissance, elle a été fixée au 17 mars 2003. «Le paiement du coupon se fera annuellement, aux dates anniversaires de la date de jouissance. Le taux d'intérêt nominal est révisable«, souligne Mohssine Cherkaoui, directeur général de la salle de marché de la BCP (chef de file de l'opération). Quant aux organismes chargés des placements, il s'agit de la BCP, Médiafinance et Wafabourse. Cherkaoui indique que le premier coupon est fixe et est connu à la date de jouissance. «Son taux sera arrêté sur la base du taux moyen pondéré (TMP) du taux BTN 52 semaines tel qu'il ressortira lors de la séance d'adjudication de bons du Trésor à 52 semaines du 11 mars 2003, règlement le 17 mars 2003«, ajoute-t-il. Si cette maturité n'est pas adjugée, le taux retenu correspondra au dernier TMP 52 semaines retenu. Dans le cas où l'adjudication de la maturité 52 semaines se fait par assimilation sur une ancienne ligne, le taux retenu sera celui afférent au taux 52 semaines ajusté.F. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc